Douce Mère (Mira Alfassa)-prières & méditations

Douce Mère, Prières et Méditations

Ce Livre se compose d’Extraits d’un Journal Intime écrit durant des Années de Discipline Yoguique intensive. Il est fait pour être au Service de trois Catégories principales de Chercheurs:

-Ceux qui ont entrepris la Maîtrise de Soi

-Ceux qui veulent trouver la Voie menant au Divin

-Et pour Ceux qui aspirent à se consacrer toujours davantage au Travail Divin.

La Mère

Le 3 Novembre 1912

Que Sa Lumière soit en Moi comme un Feu qui donne Vie à Tout,

Que Son Amour Divin s’infiltre en Moi,

J’aspire de tout mon Être à Son Règne comme Souverain et Maître de mon Esprit, de mon Coeur et de mon Corps,

Laissons les être Ses Instruments dociles et Ses loyaux Serviteurs.

Le 28 Novembre 1912

Ô Maître Suprême,

Toi qui luis en chaque Fibre de mon Être et dans chaque Chose,

Que Ta Lumière se manifeste, et que le Règne de Ta Paix arrive pour Tous.

Le 3 Décembre 1912

Plus de Peur, plus d’Agitation, plus de Tourment,

Rien d’autre qu’une parfaite Sérénité, une absolue Confiance, une Tranquillité suprême immobile.

Le 5 Décembre 1912

C’est dans la Tranquillité et le Silence que l’Éternel se manifeste,

Que rien ne t’altère et l’Éternel se manifestera,

Sois d’une parfaite Égalité face à Tout, et l’Éternel sera là.

Le 7 Octobre 1913

Un nouveau Seuil s’est ouvert dans mon Être, et une Immensité est apparue devant Moi. Tout est changé, tout est Nouveau.

Les vieux Conditionnements ont été désactivés, et l’Enfant nouveau né ouvre ses Yeux mi-clos devant l’Aurore resplendissante.

Le 12 Février 1913

Simplicité, Simplicité!

Que soit chérie la Pureté de Sa Présence!

Le 22 Novembre 1913

Accorde Moi, Ô Seigneur, que mes Ombres soient bannies, et que je puisse devenir de plus en plus Ta loyale Servante, avec Constance et Tranquillité.

Que devant Toi mon Coeur soit Pur, comme l’est le Cristal, afin qu’il Puisse

Te refléter tout entier.

Le 13 Décembre 1913

Ô Seigneur, Éternel Guide, Tu es ma Lumière et ma Paix,

Guide mes Pas, Ouvre mes Yeux, illumine mon Coeur, et conduis-moi sur les Chemins qui me mènent directement à Toi.

Ô Seigneur, Seigneur, Accorde-moi de n’avoir pas d’autre Volonté que la Tienne, et que tous mes Actes soient l’Expression de Ta Volonté Divine.

La Paix, la Paix, la Paix, partout sur Terre.

 

La mère était né Mirra Alfassa à Paris le 21 février 1878.

Un élève à l’Académie Julian, elle est devenue une artiste accomplie et a excellé aussi comme pianiste et écrivain.

Intéressées à l’occultisme, elle a visité Tlemcen (Algérie), en 1905 et l906 pour étudier avec l’adepte Max Theon et sa femme. Son intérêt principal, cependant, était de développement spirituel. À Paris, elle a fondé un groupe de chercheurs spirituels et a donné des conférences à divers groupes.

En 1914, la mère voyagé à Pondichéry pour rencontrer Sri Aurobindo, dont elle a reconnu à la fois comme celui qui, pendant de nombreuses années, avait guidé intérieurement son développement spirituel.

Après un séjour d’onze mois, elle a été obligée de retourner en France en raison de l’éclatement de la première guerre mondiale. Un an plus tard, elle se rend au Japon pour une période de quatre ans.

En avril 1920, la mère rejoint Sri Aurobindo à Pondicherry. Quand l’Ashram de Sri Aurobindo a été formé en novembre 1926, Sri Aurobindo a confié son matériel complet et la charge spirituelle de la mère. Sous sa direction, qui s’est poursuivie pendant près de cinquante ans, l’Ashram a grandi dans une communauté spirituelle importante, aux multiples facettes.

En 1952, elle fonde Sri Aurobindo International Centre of Education. Dans les années 1960, c’était le rêve de la mère pour créer un lieu où l’humanité pourrait chercher le divin sans avoir à draguer pour nourrir et s’abriter. Mère voulait un endroit où les « gens normaux » de partout dans le monde pourraient vivre ensemble en harmonie, un lieu où les gens peuvent chercher la spiritualité et apportez-la dans le monde. Elle a nommé cet endroit Auroville ou ville de l’aube.

Elle a maintenant une population de plus de 2 300 personnes. La mère a quitté son corps le l7 novembre 1973. PRIÈRES & méditations 313 prières et méditations, la plupart d’entre eux écrit entre 1912 et 1917. Sélectionné par la mère de son journal intime, ces prières sont un compte rendu de ses expériences spirituelles, à ce moment-là. Vous pouvez trouver cet ouvrage au format pdf,

gratuit en ligne à www.sriaurobindoashram.org