La chute de la Maison Sioniste des Saoud, plus une probable tentative de coup d’état en Russie

le 15 octobre 2018
Benjamin Fulford

 

Les évènements mondiaux s’acheminent vers leur dénouement, avec une offensive majeure contre la maison des Saoud et une tentative de coup d’état ce week-end contre le Président Russe Vladimir Poutine, selon des sources du Pentagone, de la CIA et du FSB.

D’abord le meurtre (ou son coup monté de guerre psychologique) de l’éditorialiste du Washington Post Jamal Khashoggi fait partie d’une offensive afin d’’éliminer la maison Sioniste/Satanique des Saoud qui contrôle l’Arabie Saoudite et le pétrole du Moyen-Orient, selon des sources du Pentagone et de la CIA. L’opération est également destinée à récupérer des fonds permettant de maintenir à flot les Etats-Unis en faillite, affirment des sources de la CIA.

Voici comment la CIA a résumé la situation :

« Le Trésor des Etats-Unis détient entre 3 et 5 mille milliards de pétrodollars de l’Arabie Saoudite, qui se sont accumulés depuis les années 1970 lorsque ce tour de passe-passe du pétrodollar a commencé (à peu près l’époque où Nixon a abandonné l’étalon-or). Ces milliers de milliards ont été saisis et ne seront pas restitués. La même chose est valable pour les milliers de tonnes d’or conservés dans les coffres du Crédit Suisse et de l’Union des Banques Suisses (UBS) en Suisse, qui étaient la propriété de l’Arabie Saoudite (la Maison des Saoud). Cela a également été saisi. La partie est terminée pour la Maison Sioniste Khazar des Saoud. C’est réellement Jeu-Set-et Match ».

Ce n’est pas non plus un hasard que l’incident de Jamal Khashoggi se soit produit au moment-même où le chef de la CIA en Turquie, le « Pasteur » Andrew Brunson, a été libéré de sa prison Turque. Le scénario à long-terme consistera pour la Turquie à reprendre le contrôle de ses anciennes propriétés en Arabie Saoudite et dans les Etats du Golfe, alors qu’Israël deviendra une zone autonome Juive sous protection Turque, affirment les sources.

En guise de préliminaire, « le prince fantoche Saoudien, Mohammad bin Salman (MBS) pourrait passer à la trappe, étant donné que l’Arabie Saoudite est sous la menace de sanctions et de boycotts comme répétition générale d’une attaque contre Israël lorsque les documents sur le 11 septembre seront déclassifiés », ajoutent des sources du Pentagone.

Nous allons y revenir ultérieurement, mais alors que cette lettre d’information allait être publiée, nous avons eu des informations urgentes de sources du FSB sur une tentative de coup d’état ce week-end contre Vladimir Poutine. Selon ces sources il y a eu une offensive de grande envergure contre la région autonome du Donbass en Ukraine par les « forces Rothschild », ce qui a provoqué « une énorme division au sein de l’état-major Russe avec le Ministre de la Défense Sergueï Choïgou … soutenant l’ancien chef du FSB et Secrétaire du Conseil de Sécurité de la Russie, Nikolaï Patrouchev, comme nouveau dirigeant de la Russie », affirment les sources. Cependant, Poutine a vite quitté Moscou avec l’aide de « trois généraux patriotes », et le coup d’état a été écarté avec l’aide des forces spéciales Russes, selon les sources.

Ces renseignements préliminaires pourraient avoir un lien avec le rapport suivant provenant de sources de la CIA affirmant que « divers dirigeants mondiaux ont été appelés en Russie pour une réunion avec Poutine, mais personne n’est venu représenter les Etats-Unis. Ils n’ont pas été autorisés à envoyer un quelconque représentant. Que planifie Poutine avec le reste des dirigeants mondiaux ? »

Le coup d’état mentionné coïncide avec une résurgence soudaine des combats dans l’Est de L’Ukraine, comme l’ont publié de nombreux journaux de la région.
http://tass.com/emergencies/1025467
https://www.kyivpost.com/ukraine-politics/volker-says-russia-continues-to-fuel-fighting-in-eastern-ukraine.html

Les sources Russes affirment que le débarquement de 5 000 soldats le long de la frontière entre l’Ukraine Orientale et la Russie a été repoussé. Les combats en Ukraine faisaient partie d’une provocation, pour susciter une attaque de l’OTAN contre la Russie afin de détourner l’attention des Russes de la tentative de coup d’état. Nous avons contacté les sources du FSB de la Société du Dragon Blanc (WDS) pour de plus amples informations, mais nous n’en avons pas reçues avant la publication de cette lettre d’information. Nous allons vous tenir au courant en urgence dès qu’elles nous parviendront.

En tout cas, les Rothschild ont essayé de renverser Poutine en raison de la situation critique à laquelle leur colonie esclave d’Israël est confrontée. Là-bas, le Premier Ministre adorateur de Satan, Benyamin Netanyahou, subit des attaques de toutes parts.  Son épouse, Sara Netanyahou, affronte son procès pénal où elle est accusée d’escroquerie depuis dimanche. Benyamin Netanyahou a été interrogé par la police à douze reprises en lien avec les diverses investigations pour escroquerie et on s’attend à son arrestation imminente, selon des sources du Mossad.
https://www.reuters.com/article/U.S.-israel-netanyahu-wife/wife-of-israeli-prime-minister-goes-on-trial-for-fraud-idUSKCN1MH0IJ?utm_source=reddit.com

En outre, « l’Ambassadrice Américaine aux Nations Unies, Nikki Haley, a démissionné en raison des accusations de corruption portées contre elle pour sa participation aux affaires d’escroquerie de Benyamin et Sara Netanyahou », affirment des sources de la CIA. « Il semblerait qu’elle soit inculpée très bientôt pour détournement de fonds d’environ 20 millions de $ de l’U.S. AID pour le peuple Palestinien. Nous savons tous que l’U.S.AID est une organisation caritative de façade de la CIA », disent-elles.

Voici comment les sources du Pentagone ont résumé la situation : « La purge commence par l’éviction de l’agent Israélien Nikki Haley démissionnant des Nations Unies et dont le départ était attendu depuis longtemps, alors que la remplaçante pressentie par elle, Dina Powell* de Goldman-Sachs, a été refusée ».

Les troupes Russes utilisant des armes de guerre électronique en Syrie, ont également mis fin à toute activité aérienne de l’aviation Israélienne, comme l’indique le site Debka lié au Mossad.

*Dina Powell née Dina Habib (née le 12 juin 1973 au Caire) est une femme politique américaine. Membre du Parti républicain, elle est conseillère adjointe à la sécurité nationale du président Donald Trump de janvier 2017 à janvier 2018. Avant d’accepter ces postes à la Maison Blanche, Powell était directeur du management et associé de Goldman Sachs et présidait sa filiale à but non lucratif, la Goldman Sachs Fondation. (Source Wikipédia)
https://www.debka.com/no-israeli-air-strikes-during-past-month-iran-replenishes-destroyed-arms-stocks/

Cela pourrait avoir un lien avec le fait de maintenir au sol toute la flotte mondiale de chasseurs F-35 américains.
https://www.militarytimes.com/news/your-military/2018/10/11/dod-announces-global-grounding-of-all-f-35s/

Cela pourrait également être la raison pour laquelle une tentative de coup d’état a été organisée contre la Russie comme ultime effort pour sauver le gouvernement satanique d’Israël. Cependant, cette tentative de dernière minute des Sionistes/Satanistes pour déclencher une Troisième Guerre Mondiale ne sera pas permise, selon les sources militaires concordantes Russes, Américaines et Chinoises.

Pour en revenir à la situation Saoudienne, nous savons par nos sources de la CIA que MBS (Mohammad bin Sultan) a été porté au pouvoir par des forces spéciales Israéliennes. Il est aussi fort probable qu’il ait été tué en avril dernier lors d’une fusillade qui a eu lieu dans son palais. La semaine dernière, par exemple, Bloomberg News a publié ce qu’ils ont présenté comme une interview exclusive avec lui, mais la personne qui est censée être MBS n’a que peu de ressemblance avec celle qui a été vue en public avant le mois d’avril.
https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-10-05/saudi-crown-prince-discusses-trump-aramco-arrests-transcript

Nous remarquons également que le journaliste éventuellement assassiné Jamal Khashoggi était un neveu ou un cousin, selon la source (peut-être les deux, étant donné les relations parentales au sein du clan des Saoud) du trafiquant d’armes notoire de la célèbre affaire Iran Contra*. Adnan Khashoggi m’a autrefois envoyé une fille pour me séduire (il faut reconnaître que c’est la fille la plus magnifique qui m’ait jamais été envoyée). Tout en évitant l’appât et donc le piège, elle m’a donné un livre en Français de la part de Khashoggi qui affirmait que les Juifs étaient en fait originaires d’Egypte. En d’autres termes, il semblait essayer de me prévenir qu’ils n’étaient rien d’autre que les Hyksos adorateurs de Seth (Satan, Ba’al, Moloch). Des sources Japonaises ont également informé les Etats-Unis la semaine dernière que leurs recherches leur avaient montré que les gens qui s’appelaient eux-mêmes Juifs étaient divisés en factions adoratrices de Satan et de Yahvé (Dieu).

L’affaire Iran-Contra ou Irangate est un scandale politico-militaire survenu aux États-Unis dans les années 1980. Plusieurs hauts responsables du gouvernement fédéral américain ont soutenu un trafic d’armes vers l’Iran, autorisant le transfert, partiel ou total, des sommes reçues aux Contras, malgré l’interdiction explicite du Congrès des États-Unis de financer ce groupe armé en lutte contre le pouvoir nicaraguayen. L’affaire est, depuis, voilée de secrets. (Source Wikipédia)

Ceci nous ramène à l’information de la semaine dernière provenant de plusieurs sources affirmant qu’Hillary Clinton et d’autres membres de l’élite Américaine s’adonnaient à d’horribles sacrifices et rituels sataniques. Rappelez-vous que l’Arche de Ba’al était présentée à Washington D.C. au moment où la bagarre contre la confirmation du Juge Brett Kavanaugh à la Cour Suprême était à son paroxysme.
http://digitalarchaeology.org.uk/events/2018/9/26/the-triumphal-arch-of-palmyra-in-washington-dc

« Jonathan Cahn, l’auteur du livre The Paradigm, a souligné que Baal était un dieu de pouvoir, de fertilité et de sacrifice d’enfants », selon son site internet et de nombreuses autres sources.
https://www1.cbn.com/cbnnews/2018/october/arch-of-palmyra-in-dc-coincidence-or-pagan-invitation-nbsp

Cette même Arche de Ba’al a été exposée devant de nombreux rassemblements des « mondialistes », y compris lors d’un « Sommet du Gouvernement Mondial » aux Emirats Arabes Unis en 2017.
https://www.thenewamerican.com/world-news/asia/item/25404-at-world-government-summit-top-globalists-drop-the-mask

Ce n’est peut-être qu’une coïncidence, mais la semaine dernière, lorsque les mondialistes de la Banque Mondiale et du FMI ont tenu leur réunion au sommet annuelle à Bali en Indonésie, l’île a été secouée par un tremblement de terre.
https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-10-10/the-latest-earthquake-strikes-off-bali-indonesia

Comme l’a commenté cette source de la CIA : « Il n’y a pas de coïncidences dans mon monde ».

Même si le tremblement de terre n’était qu’une coïncidence, comme l’éclair qui a frappé le Vatican lorsque le Pape François a été élu, il n’y aucun doute que les « bons gars » sont en train de gagner.

Sur ce terrain, nos sources du Pentagone souhaitent faire partager les deux photos suivantes de Melania Trump à nos lecteurs avec l’explication suivante : « On est peut-être en Octobre Rouge, mais Melania porte des couvre-chefs blancs au Kenya et en Egypte. Elle porte un casque colonial blanc au Kenya pour avertir la Chine concernant leurs visées coloniales en Afrique, et un borsalino blanc devant la pyramide pour déclarer la guerre à la cabale ».

Comme d’habitude, il y a un tas de choses dont nous ne pouvons pas vous parler pour protéger nos opérations, mais soyez assurés que le mal est en train d’être systématiquement éliminé de cette planète.

© Benjamin Fulford – source Antimatrix.org                         Traduction Patrick T revu Isabelle

https://benjaminfulfordtranslations.blogspot.com/2018/10/francais-benjamin-fulford-15102018.html#more