La guerre civile aux Etats-Unis ne va pas tarder à sortir de l’impasse ; la prochaine phase de la libération planétaire va commencer

le 27 août 2018

Benjamin Fulford 

 

La mort, probablement par exécution, du traître John McCain, marque une nouvelle phase dans l’éviction de la cabale criminelle qui a contrôlé les Etats-Unis depuis 1913, selon les avis concordants des sources du Pentagone et des services de renseignement. « Le traître McCain aura sans doute été le premier condamné par une cour martiale, qu’on a laissé mourir avec les honneurs comme Rommel pour protéger la réputation de la Marine tout en effrayant l’état secret », c’est ainsi qu’une source du Pentagone a décrit la situation.

Cependant, la véritable bataille ne commencera qu’après que la branche Américaine de la cabale aura été éliminée, et qui oppose le complexe militaro-industriel des Etats-Unis à une alliance Eurasienne dispersée basée en Suisse.

Cette bataille aboutira, soit à une guerre mondiale ou une refonte complète des institutions internationales d’après-guerre, telles que l’Organisation des Nations Unies, la Banque des Règlements Internationaux (BRI), le Fonds Monétaire International (FMI), l’Union Européenne, etc. La clé réside au centre du système des fondations (plus la Banque du Vatican) qui servent à la Mafia Khazar pour camoufler leur contrôle des banques centrales privées, des multinationales du classement Fortune 500, et de la plupart des soi-disant dirigeants mondiaux.

Le feu d’artifice devrait débuter en septembre et s’intensifier progressivement jusqu’aux élections de mi-mandat de novembre aux Etats-Unis, où la branche Américaine de la Mafia Khazar espère récupérer le pouvoir et évincer le Président des Etats-Unis Donald Trump.

Cependant, gardez à l’esprit qu’entre les candidats, Trump a été que le moins pire des deux, comparé à Hillary Clinton. Il lui reste à prouver qu’il est autre chose qu’un agent des Rothschild qui se bat contre la structure Bush/Clinton/Rockefeller basée aux Etats-Unis. Rappelez-vous qu’il reste à Trump à divulguer la vérité sur les crimes du 11 septembre et de Fukushima. Et ils n’ont pas essayé quelque chose qui ressemble à un jubilé.

L’ancien officier de la CIA et du renseignement de la Marine, Robert David Steele, affirme que : « La Vérité sur le 11 septembre est prête à être divulguée. Le Président a promis d’aller au fond des choses. Il est indécis, sur la divulgation avant ou après les élections, de peur que la crucifixion (ou la cruci « fiction » ?) de Dick Cheney et des néoconservateurs travaillant comme agents Sionistes d’Israël n’arrive une élection trop tôt ». Un volume contenant une collection de circulaires présidentielles préparées par 28 experts réputés, espions et autres ingénieurs est disponible en ligne :

https://phibetaiota.net/2018/07/memorandums-for-the-president-on-9-11-experts-say-what-the-9-11-commission-was-too-corrupt-to-address/

Le terrier du lapin qui conduit encore plus loin que le 11 septembre (11/9), est bien évidemment l’attentat nucléaire massif et tsunami de Fukushima du 11 mars 2011 (11/3). A ce sujet, l’éviction la semaine dernière du Premier Ministre Australien agent de Goldman Sachs, Malcolm Turnbull, pourrait conduire à la vérité sur le 3/11, selon deux agents du Service de Renseignement Australien qui ont participé à Fukushima.

En 2010 ces agents ont fourni au Premier Ministre Australien, Kevin Rudd, les preuves qu’une arme nucléaire volée dans le sous-marin Russe Koursk en 2000 avait été clandestinement acheminée au Japon pour être utilisée dans un attentat terroriste contre ce pays. Le lendemain où Mr Rudd a reçu ces preuves et a essayé de les utiliser, il a été limogé par « le Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale des Etats-Unis », ont affirmé les agents.

Les agents ont continué, en coopération avec le renseignement militaire Japonais, de suivre la piste de l’arme qui a été installée à bord d’un navire de forage à grande profondeur, le Chikyu, puis divisée en cinq armes plus petites, placées dans des puits de forage sous-marins au large de Fukushima, avant d’être mises à feu pour provoquer un tremblement de terre et un tsunami. Malgré cela, aucune autorité n’est intervenue pour empêcher l’attentat. En outre, après l’attentat, l’ancien Président des Etats-Unis Barack Obama a contacté la Société du Dragon Blanc (WDS) pour affirmer qu’il n’avait pas connaissance, ni d’implication dans cet attentat contre le Japon.

En fait, les preuves, dont la NSA possède tous les détails, nous conduisent à l’ancien « pape noir » (le supérieur général des Jésuites) Peter Hans Kolvenbach et au Premier Ministre Israélien Benyamin Netanyahou. De là, la piste nous conduit à la Loge Maçonnique satanique P2, en Suisse et à la Banque des Règlements Internationaux (Bâle). C’est pourquoi il est intéressant de remarquer que le Pape Jésuite François subit désormais des attaques sans précédent pour dissimuler la pédophilie. François, malgré toutes ses intentions réformatrices, a échoué à divulguer l’implication du Vatican dans des catastrophes telles que le crime contre l’humanité de Fukushima.

« La démission du Pape François est de plus en plus probable à la suite de l’échec de sa visite en Irlande, la dénonciation du Pape par l’Archevêque Carlo Maria Viganò, et une vague de scandales visant des prêtres accusés de pédophilie dans différents pays. Nous estimons que seul un prêtre sur dix est un pédophile, mais la culture de l’impunité de la pédophilie et de l’homosexualité au sein du Vatican mène droit à son implosion », a fait remarquer Steele. « Il y a un endroit au Vatican où il n’y a plus de place pour un portrait du pape, et la légende* veut que le prochain soit le dernier. Le dirigeant Catholique avec qui je discute est extrêmement préoccupé », a ajouté Steele. D’autres sources de la CIA et du Pentagone sont d’accord avec cette analyse.

*La prophétie de saint Malachie ou prophétie des papes est un texte ésotérique de type prophétique et eschatologique qu’une tradition populaire attribue à l’évêque d’Irlande Malachie d’Armagh (1094-1148).

Le moine bénédictin Arnold Wion prétend avoir découvert en 1590 une prophétie, qu’il attribue à saint Malachie, censée désigner les prochains souverains pontifes. Il l’apporte aux cardinaux lors du conclave d’octobre 1590 et la fait publier pour la première fois en 1595 dans un document de cinq pages1.

Selon certaines interprétations de la prophétie, le pape François serait Pierre le Romain, considéré comme le dernier des papes, devant annoncer la fin du monde2. (Source Wikipédia)

 https://beforeitsnews.com/v3/celebrities/2018/2475475.html

Le Pape et le Vatican sont la clé d’un changement bien réel dans la façon dont nous gérons cette planète, étant donné que la plupart des soi-disant dirigeants mondiaux sont contrôlés par le Vatican par un mélange de corruption (par des comptes bancaires à hauteur de milliards de dollars qui leur sont ouverts à la Banque du Vatican) et de menaces d’assassinat, ou d’éviction de leur poste de pouvoir.

La piste de l’attentat de Fukushima nous dirige également dans une zone de pénombre, parce que les dirigeants de la Loge Maçonnique P2, comme le Chevalier de l’Ordre Teutonique (et assassin à la solde du Vatican), Vincenzo Mazzara, prétendent qu’ils reçoivent leurs ordres d’une entité appelée le « soleil noir », qui communique avec eux par l’intermédiaire de rayons gamma ». Il ne pourrait s’agir que d’un écran de fumée et d’un miroir aux alouettes pour nous détourner des véritables coupables (humains). Cependant, des sources du Pentagone insistent sur le fait qu’il y a une dimension ésotérique ou extraterrestre dans cette bataille pour la planète Terre, et déclarent que dans ce domaine : « à l’aide des tremblements de terre supplémentaires, les dernières bases sous-marines et souterraines de la cabale sont en train d’être systématiquement détruites ».

Entre-temps, si nous revenons sur Terre, le meilleur moyen de découvrir ce qui se passe vraiment serait d’effectuer une opération militaire et d’occuper physiquement les bastions de la cabale Khazar comme la Banque des Règlements Internationaux et le complexe de la famille Rothschild à Zug, en Suisse.

Il est peu probable que cela se produise sous l’administration Trump, parce que lorsqu’il était homme d’affaires, à chaque fois qu’il faisait faillite, il a été renfloué par les Rothschild (et cela peut être facilement confirmé par des articles de presse de cette époque).

Un signe évident que Trump fait partie d’une opposition contrôlée par les banques centrales est apparu lorsqu’il a déclaré sur la chaine Fox TV que s’il était destitué de ses fonctions, le marché boursier allait s’effondrer. Comme le montrent les graphiques dans le lien ci-dessous, les marchés boursiers mondiaux ne sont en hausse que parce que les banques centrales privées continuent d’imprimer de la monnaie. En d’autres termes, il semble que les banques centrales se servent de Trump pour menacer d’un effondrement des marchés financiers si leur président qu’ils contrôlent est évincé du pouvoir.

https://www.zerohedge.com/news/2018-08-24/nomi-prins-fed-will-not-give-dark-money

Beaucoup de gens pensent que la hausse des marchés boursiers est une bonne chose, mais ce qui se passe en réalité, c’est que les banques centrales impriment de la monnaie sans valeur qu’elles remettent à leurs amis afin qu’ils l’utilisent pour racheter leurs propres actions et consolider leur contrôle sur les principales multinationales et devenir encore plus riches. Un véritable chef d’état effectuerait la saisie de tous les actifs acquis mondialement avec leur monnaie de singe émise par les banques centrales pour les restituer aux habitants de la planète grâce à une mesure phare comme un jubilé (sur les dettes).

En tout cas, d’autres preuves proviennent des représentants de l’ancien Ministre des Finances Japonais, Heizo Takenaka, qui affirment qu’ils ont cédé le contrôle des multinationales Japonaises à la Mafia Khazar parce que le Japon avait été menacé par des armes provoquant des tremblements de terre.  De toute façon le Japon a été frappé, parce qu’après la démission de Takenaka, l’Empereur avait tenté de rétablir le contrôle du Japon sur la Banque du Japon, selon des sources de la famille royale Japonaise.

La nouvelle qu’une super-arme nucléaire Russe ait été perdue est probablement une menace voilée de la part de la Mafia Khazar afin de déclencher un autre massacre massif du genre de Fukushima si leur pouvoir est menacé. C’est peut-être la raison pour laquelle des gens (ou devrais-je dire des icônes de la cabale) comme Hillary Clinton sont toujours en liberté.

https://www.cnbc.com/2018/08/21/russias-nuclear-powered-missile-that-putin-claimed-had-infinite-range-is-currently-lost-at-sea.html

Cependant, alors que beaucoup de criminels Khazars restent en liberté en haut lieu, les attaques contre les niveaux inférieurs de la cabale produisent un effet boule de neige. Dans ce domaine, les dernières nouvelles du Pentagone sont : « Bayer, le géant Allemand de la chimie, a été autorisé à acheter Monsanto afin que des poursuites judiciaires collectives et les investigations sur le glyphosate, les OGM, etc. finissent par anéantir cette multinationale de la cabale ». Les sources ajoutent que : « L’industrie pharmaceutique souffre non seulement de la colère publique en raison des prix élevés des médicaments, mais aussi à cause des vaccins tueurs comme ceux de Merck ».

https://reseauinternational.net/le-vietnam-veut-que-monsanto-paie-pour-la-guerre-chimique-menee-par-les-troupes-americaines/

De plus, aux Etats-Unis : « L’armée privée de la Mafia Juive (Khazar), la Police Municipale de New York (NYPD) corrompue, pourrait faire l’objet d’une enquête pour avoir imposé des quotas illégaux d’arrestations arbitraires, de comparutions immédiates et d’amendes visant les Musulmans et des minorités tout en protégeant les quartiers Juifs ». La plupart de ces gens sont arrêtés sur la base d’accusations fallacieuses (par exemple, 48,6% des détenus fédéraux le sont pour des délits liés à drogue) afin de servir de main-d’œuvre esclave aux prisons privées. A ce sujet, il est intéressant de noter que les travailleurs forcés des prisons se sont mis en grève.

https://www.zerohedge.com/news/2018-08-24/us-inmates-demand-living-wage-amid-largest-prison-strike-history

Dans un autre registre, Trump a entrepris une escalade de sa guerre culturelle contre la Mafia Juive en s’en prenant non seulement aux affidés de la NFL (National Football League), mais également aux chaînes de télévision Juives comme ESPN, CBS, Fox et NBC qui ont récemment refusé de diffuser l’hymne national.

En outre, pour citer à nouveau M. D. Steele : « Trump pourrait donner à Jeff Sessions une dernière chance de conduire une commission d’enquête publique sérieuse sur les Clinton (pour trahison, pédophilie, fraude électorale et escroquerie dans le cadre d’une œuvre caritative) ainsi que sur John Brennan (ancien directeur de la CIA). Alors qu’Hillary Clinton se prépare à annoncer trois gros contributeurs de fonds au Parti Démocrate, un rappel public significatif de ses crimes capitaux et ses malversations en tant que Secrétaire d’Etat – y compris la vente du Liban à la France, de la Syrie et du Yémen à l’Arabie Saoudite et d’Uranium One à la Russie – pourrait être le clou enfoncé dans le cercueil des Démocrates lors des élections de novembre ».

Préparez-vous à un automne riche en évènements, les amis.

Source: Antimatrix.org 

Translator to French: Patrick T rev Isabelle

https://benjaminfulfordtranslations.blogspot.com/2018/08/francais-benjamin-fulford-27082018.html#more