Le Président Américain Donald Trump a dû tomber de haut avec la disparition des Sionistes à l’Organisation des Nations Unies

le 25 septembre 2017

Benjamin Fulford

Plus rien ne va plus, avec le Président Américain Donald Trump, à l’évidence pour toute personne bien informée qui a écouté son discours aux Nations Unies la semaine dernière. En menaçant de « détruire totalement la Corée du Nord », il a été le seul dirigeant mondial qui a menacé d’entrer en guerre dans le lieu conçu pour la promotion de la paix. Trump a agi de la sorte parce que la Mafia khazar le fait chanter avec une vidéo le montrant en train d’avoir une relation sexuelle avec une adolescente mineure, selon des sources de la CIA, confirmant ainsi les dires précédents des sources du Pentagone. Les sources de la CIA ajoutent qu’il y a également une vidéo truquée de lui tuant la fille, avec l’aide d’un logiciel vidéo d’infographie numérique, un fait dont les sources du Pentagone n’étaient pas au courant. De plus, « Trump essaie de rester en vie et d’éviter qu’on s’en prenne à sa famille », selon les sources de la CIA.

Si vous regardez cette photo du Secrétaire général de la Maison Blanche, le Général John Kelly, dissimulant son visage avec ses mains, alors que Trump se détourne du texte convenu de son discours, on peut dire que les militaires Américains n’avaient rien à voir avec toute cette mascarade.

http://www.oregonlive.com/today/index.ssf/2017/09/does_john_kelly_hate_his_life.html http://www.latimes.com/politics/la-fg-trump-northkorea-20170922-story.html

La réplique du Dictateur Nord-Coréen Kim Jong Un pour « mater définitivement le radoteur malade mental par le feu », n’a fait qu’ajouter à la même mise en scène théâtrale des Khazars pour faire peur au monde entier.

Il ne faut pas trop se creuser la tête pour comprendre que la Corée du Nord et Donald Trump prennent leurs instructions chez les mêmes Khazars mafieux. La piste, comme nous allons le montrer, mène tout droit au complexe des Rothschild à Zug, en Suisse.

Dans le cas de Trump, le lien à la Mafia Khazar se trouve en cherchant d’où est venu l’argent qui l’a sauvé lorsqu’il a fait faillite – des Rothschild dont le siège se trouve à Zug.

http://www.latimes.com/politics/la-na-pol-wilbur-ross-commerce-20161208-story.html https://www.forbes.com/sites/clareoconnor/2011/04/29/fourth-times-a-charm-how-donald-trump-made-bankruptcy-work-for-him/#52fe35cd7ffa

Bien sûr, Trump, comme son prédécesseur Barack Obama, est déchiré entre deux forces opposées – les patriotes militaires Américains et la Mafia khazar – donc il doit constamment faire volte face en public, pour satisfaire ses deux maîtres.

Pour ce qui est de la Corée du Nord, essayons de relier entre eux les nombreux éléments disponibles publiquement pour nous rappeler leur lien khazar. Commençons avec la technologie nucléaire Nord-Coréenne. L’ancien Secrétaire Américain de la Défense, Donald Rumsfeld, par exemple siégeait au Conseil d’Administration de la société Suisse ABB (Asea Brown Boveri), qui a fourni la technologie nucléaire à la Corée du Nord. Cela lui a permis de produire du plutonium, un composant essentiel des armes nucléaires.

https://www.theguardian.com/world/2003/may/09/nuclear.northkorea

ABB, aux côtés du Groupe Edmond de Rothschild, fait partie du Pacte Mondial lié à l’Organisation des Nations Unies.

http://globalcompact.ch/membership/overview

Ensuite nous découvrons que c’est l’Ukraine, l’état voyou Khazar qui a fourni à la Corée du Nord les moteurs-fusées nécessaires pour propulser les missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) chargés de délivrer les charges nucléaires.

https://www.nytimes.com/2017/08/14/world/asia/north-korea-missiles-ukraine-factory.html

Il y a encore beaucoup plus d’informations publiques disponibles pour ceux qui sont intéressés, mais passons maintenant à ce que mes propres sources ont à dire sur le sujet.

Avant tout, le dictateur Nord-Coréen Kim Jong Un a été assidûment courtisé à l’aide de belles femmes, des voitures de luxe, d’alcools fins, etc., par la famille Rothschild lorsqu’il faisait ses études en Suisse, selon un membre de la famille Rothschild.

De plus, la société British American Tobacco liée aux Rothschild a longtemps réétiqueté et vendu du tabac Nord-Coréen à l’échelle mondiale, selon Mitsuhiro Suganuma du Service de Renseignement de la Sécurité Publique Japonaise.

Le tabac n’est pas le seul produit psycho-actif Nord-Coréen vendu sur le marché mondial. Des sources multiples, y compris des membres du syndicat yakuza du Yamaguchi-gumi et des agents du MI6 à Macao, en Chine, confirment que la Corée du Nord a approvisionné le marché mondial en amphétamines par l’intermédiaire du réseau de distribution des Khazars.

Ensuite, bien évidemment, la semaine dernière nous avons le Premier Ministre esclave du Japon, Shinzo Abe, qui a consacré l’essentiel de son discours aux Nations Unies à faire peur aux gens au sujet de la Corée du Nord. Abe a été étroitement lié à l’Eglise de l’Unification Coréenne.

https://fukumimi.wordpress.com/2006/06/08/shinzo-abe-the-heir-apparent/

L’Eglise de l’Unification (ex-secte Moon) possède un ranch non loin de celui de Bush au Paraguay, en Amérique du Sud et a été associée au trafic de drogues et trafic d’armes.

http://www.mirror.co.uk/news/world-news/inside-the-sinister-moonie-cult-how-1301689

Abe a en outre provoqué la panique en avertissant les ressortissants Japonais qu’ils devaient évacuer la Corée du Sud.

https://asia.nikkei.com/Spotlight/Pyongyang-provocation/North-Korea-threat-prompts-Japan-evacuation-preparations

Quelqu’un a également envoyé une fausse alerte à des familles de militaires Américains en Corée du Sud leur demandant d’évacuer le pays, ce qui a provoqué une enquête du contre-espionnage militaire Américain pour déterminer qui était à l’origine de ce message frauduleux. Peut-être devraient-ils poser la question à Abe.

https://www.washingtonpost.com/news/checkpoint/wp/2017/09/22/u-s-families-got-fake-orders-to-leave-south-korea-now-counterintelligence-is-involved/?utm_term=.aa9bf386e602

Les officiers du renseignement Japonais décrivent la comédie Nord-Coréenne en cours comme un « saru-shibai » ou « spectacle de singes », jouée par les mêmes personnes prétendant appartenir à deux camps opposés.

Les Nord-Coréens ont obtenu des Khazars il y a longtemps, la promesse qu’ils pourront créer une grande Mandchourie, incluant le Japon, la Péninsule Coréenne et le Nord de la Chine, affirment des sources du Renseignement Japonais.

Les Rothschild avaient promis d’évacuer 40 millions de Japonais en Corée du Nord et d’y établir leur siège Asiatique après Fukushima, a avoué un membre de la famille Rothschild. Le Premier Ministre Japonais de l’époque, Naoto Kan, l’a partiellement confirmé en public au Club des Correspondants Etrangers du Japon lorsqu’il a déclaré qu’on lui avait demandé d’évacuer 40 millions de personnes du grand Tokyo après le tsunami de Fukushima.

Les Coréens au Japon prennent leurs instructions auprès d’un homme appelé Kazuyoshi Kokubo, fils de l’empereur Hirohito et d’une princesse Coréenne, font remarquer des sources Japonaises. C’est lui, et non le faux empereur, qui contrôle la Banque du Japon pour le compte des Khazars, selon ces sources.

Et maintenant les Nord-Coréens sont approvisionnés par les Khazars en armes de plus en plus meurtrières, alors que leurs homologues au Japon développent sans relâche leur propagande de « la peur de la Corée du Nord ».

Donc que se passe-t-il réellement ici ? La réponse se trouve bien sûr dans le vieil adage : « Suivez la piste de l’argent ».

En arrière-plan à cette histoire, il y a la faillite de fait du gouvernement privé des Etats-Unis et des mafieux Khazars qui en sont propriétaires. Cela n’a rien à voir avec la République des Etats-Unis d’Amérique qu’ils ont usurpée. Il faut également souligner qu’en ce qui concerne le peuple Américain, la mise en faillite de l’entité Satanique de Washington D.C. va le libérer.

En tout cas, pour en revenir à la faillite, les Khazars utilisent leur ancienne parade habituelle – la menace d’une Troisième Guerre Mondiale – cette fois-ci en utilisant leur pion Nord-Coréen, pour tenter d’extorquer davantage d’argent, et faire perdurer leur spectacle de terreur.

Ils essaient également d’utiliser des rapports largement exagérés sur les dégâts provoqués à Porto Rico par l’Ouragan Maria comme prétexte pour en faire un cas de catastrophe de « force majeure » et éviter de payer les 123 milliards de $ que doit l’île qui est la propriété de Washington DC.  Il y a également une campagne frauduleuse pour lever des fonds de secours pour Porto Rico. Il suffit de demander aux Haïtiens ou à d’autres victimes de désastres provoqués volontairement combien ils ont touché de l’argent récolté à l’époque.

http://www.npr.org/2015/06/03/411524156/in-search-of-the-red-cross-500-million-in-haiti-relief

Le Département de la Sécurité Intérieure (Homeland Security) paie également la police pour essayer d’extorquer plus d’argent aux mauvais conducteurs. La situation a empiré au point où le gouvernement Canadien prévient ses ressortissants de ne pas emporter trop d’argent liquide quand ils se rendent aux Etats-Unis, parce qu’ils risquent d’être saisis par la police.

Leurs efforts pour faire valoir leur système financier frauduleux de monnaie fiduciaire, sont en train de transformer les marchés financiers en hallucination collective. Beaucoup de gens sont en train de s’éveiller au fait que le marché n’a plus rien à voir avec la réalité économique, au point que c’est devenu un sujet de plaisanterie.

http://www.zerohedge.com/news/2017-09-22/friday-humor-russell-2000-reaches-new-record-high

Nous pourrions continuer d’énumérer la liste de chiffons et de linge sale, depuis le pillage des fonds de pension à toute l’infrastructure en ruines, pour montrer à quel point la situation financière du gouvernement privé des Etats-Unis est critique, mais tous ceux qui suivent les véritables informations le savent déjà.

D’autant plus que les Khazars sont en train de perdre le contrôle du pétrole, ce qui a permis de soutenir leur pétrodollar depuis qu’ils ont été à court d’or massif en 1971, déclenchant le fameux « choc sous Nixon » cf. le choc pétrolier. Le Venezuela a rejoint l’Iran, la Russie et d’autres pays exportateurs en refusant des dollars US en règlement de leur pétrole. A présent les Russes reprennent les champs pétroliers contrôlés par les mercenaires Khazar de l’Etat Islamique au Moyen-Orient, diminuant encore plus leurs revenus pétroliers.

Israël, l’état esclave des Khazars et son armée mercenaire essaient maintenant de mettre la main sur le pétrole du Kurdistan, mais « Israël qui a parié sur le référendum du Kurdistan afin de piller encore plus de pétrole là-bas, se retrouve confronté à des puissances majeures, comme la Turquie, l’Iran, l’Irak, la Syrie et le reste du monde », selon des sources du Pentagone.

Le régime khazar de Washington DC actuellement aculé, a obtenu assez d’argent de ses créanciers pour tenir jusqu’au 15 décembre, et ce qui va arriver après cette date fait l’objet d’intenses négociations en coulisse. Dans ce contexte, toute cette charade Nord-Coréenne n’est que du bluff des Khazars pour le règlement de leur faillite.

Donc que va-t-il probablement se passer après le 15 décembre ? « L’ancien marin Américain (Steven) Bannon a rencontré le N°2 Chinois Wang Qishan pour établir un canal de communication informel pour Trump, et peut-être pour régler les derniers détails d’un réamorçage monétaire mondial et d’un dollar garanti-or », selon des sources du Pentagone. « Wang est chargé de l’anti-corruption, mais il est toujours le patron financier de fait et cela peut-être pour 5 ans de plus » font remarquer les sources.

Entre-temps, nous sommes informés par une taupe au siège des Rothschild à Zug, en Suisse, ainsi que par des sources de la CIA, qu’un agent des Rothschild s’est rendu « récemment aux Iles Canaries, pour essayer d’acheter de l’or massif hors bilan ». « Lorsqu’il est question d’acheter « de » l’or- Au massif, l’ordre est de 100 à 500 tonnes. Cela fait partie de leur code », poursuit la source.

Une source de la famille du Dragon en Asie affirme également que « l’ancien de la famille a finalement bougé son derrière et a débloqué certains fonds ». La première tranche d’investissements ira aux Russes, aux Chinois et aux militaires Américains, pour assainir la situation en Corée, au Japon et ailleurs, selon cette source.

L’expérience passée nous a appris à nous montrer réticent à prédire ce qui va se passer à des dates spécifiques. Cependant, celle du 15 décembre est à prendre en considération.

Source: Antimatrix.org

© Benjamin Fulford.

Traduction française Patrick T revu Isabelle

Source : http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.fr/