Les Biophotons, le Corps Humain émet de la Lumière

Les Biophotons, le Corps Humain émet de la Lumière, 

par Spiritscape le 5 Avril 2017

Vous écoutez une Lecture Spirituelle sur la Chaîne Soleil Central, récitée par Altana. Cette lecture s’intitule «Les Biophotons, le Corps Humain émet de la Lumière, communique par la Lumière et il en est construit», publiée par Transinformation le 2 Avril 2017,tirée du site Greenmedia.net, traduite et corrigée par Taygeta.

C’est en masse que la Science tombe d’accord avec la Poésie et l’Expérience directe Humaine reconnue.

Nous sommes plus que les Molécules et Atomes qui composent notre Corps.Nous sommes aussi des Êtres de Lumière.

Notre Corps Humain émet des Biophotons.

L’Intention de l’Esprit peut également libérer des Biophotons.

Ceux-ci participent au Processus  fondamental de Communication entre les Cellules elles-mêmes et peuvent moduler l’ADN. Rien n’est plus étonnant que le Fait totalement improbable que nous Existions.

Ignorant souvent ces Vérités Fondamentales, nous devrions pourtant savoir qu’à la Place de ce qui Existe, il pourrait tout aussi bien n’y rien avoir.

Pourquoi l’Univers, si perspicace, nous prend-il en compte?Pourquoi n’y a t il pas un Vide totalement Inconscient de ce qu’il est?

Réfléchissons et comprenons que dans chaque Noyau se trouve pour le Bien de la Cellule un Ovule composé de toutes les Séquences de Chromosomes, et que nous naissons car le Sperme se mélange avec l’Ovule.

Ensuite, lorsqu’un Corps Humain se forme, L’Information est contenue dans la Lumière, dans l’Eau et dans les principaux Minéraux venant de la Croûte Terrestre et qui ont au moins 3 Milliards d’années.

Allons encore plus loin dans la Pensée, et admettons que dans ce Corps habite une Âme, qui est au minimum capable d’essayer de comprendre quelle est l’Origine de son Corps et de son Esprit.

Eu égard à la pure Folie de notre Existence, de notre Incarnation dans son Ensemble, et considérant le Fait que notre Existence n’est en partie pas construite de Lumière, et qu’elle nécessite une Consommation continuelle via la Nourriture de Rayons de Soleil condensés, il faut bien constater que notre Corps resplendit de Lumière.

En Réalité, le Corps Humain émet des Biophotons.

Cela est aussi connu sous le Nom d’Émissions de Photons ultra  faibles, et cela avec une émission qui est mille fois plus faible que la moyenne.

Celle-ci n’est pas donc pas perceptible ni visible pour nos yeux.

Bien que ces Particules de Lumière, ou Vagues de Lumière, selon la Terminologie de Chacun, la Façon dont  nous les mesurons n’est pas visible pour nous.

Font-elles partie du Spectre Électromagnétique, qui est entre 380 et 780 nanomètres et qui est identifiable avec des Instruments modernes très poussés.

L’Oeil Corporel et Spirituel parsème de la Lumière, l’Oeil lui-même qui est en permanence soumis à des Photons puissants, émet des Photons ultra faibles induits par la Lumière visible qui passent par les différents Tissus oculaires.

Que la Lumière visible soit un due à un retard de la Bioluminescence et induite à l’intérieur des tissus oculaires exposés, constitue une Explication quant à l’Origine de l’alimentation des Répliques négatives.

Cependant, l’émission de Biophotons n’est pas qu’un effet secondaire, l’Hypothèse posée par Bockon pointe du Doigt que les Photons implantés dans le Cerveau de façon chimique, quand ils sont libérés, produisent des Apparitions biophysiques denses pendant le Processus de Construction de l’Image.

Une Étude a constaté, que, lorsque des Hommes enfermés se représentaient la Lumière activement, cela conduisaient à une augmentation notoire de l’émission des Photons ultra faibles.

Cette Étude est en accord avec une nouvelle Étude à venir selon laquelle les Photons ne sont pas seulement des Produits cellulaires secondaires.

Mais également, et parce que l’Intensité des Photons peut être significativement plus haute à l’intérieur des Cellules qu’à l’extérieur, il est possible que l’Esprit se serve de cette Énergie irradiente, pour produire des Perceptions et des Oeuvres d’Art, et des images géophysiques intérieures.

Nos Cellules et l’ADN utilisent les Biophotons pour communiquer entre elles et sauvegarder des Informations.

Apparemment les Biophotons sont utilisés par beaucoup des Organismes Vivants dans les Cellules pour communiquer.

Cela permet un support d’Énergie et d’Information qui est dans l’ordre de grandeur bien plus rapide que la diffusion chimique d’Information et d’Énergie.

D’après une Étude de 2010, la Communication entre Cellules via les Biophotons a été prouvée chez les Plantes,les Bactéries, dans les Cellules des Reins, et chez les Granulocytes neutres des Animaux.

Les Chercheurs ont pu prouver que différentes Simulations du Spectre Lumineux, en Infrarouge, Rouge, Jaune, Bleu et Blanc conduisait d’un côté à un Tourbillon et de l’autre à une augmentation significative de l’Activité photonique.

Les Chercheurs ont interprété leurs Résultats ainsi, à savoir que la Stimulation Lumineuse produit des Photons qui peuvent accompagner les phases neuronales, probablement comme des Signaux de Communication entre Neurones.

Nous pouvons même alors redescendre dans le Patrimoine moléculaire et constater que même l’ADN est une source d’émission des Biophotons.

Un auteur a émis l’opinion que l’ADN est tellement dépendant des Biophotons qu’il présente les mêmes Qualités, comme le Laser Eximire.

Ainsi, il peut exister dans un Environnement stable même loin du Seuil de l’Équilibre thermique.Techniquement parlant,un Biophoton est une petite Particule Élémentaire de Lumière,ou un Rayon du Spectre visible des Ultraviolets qui n’ont pas d’origine thermique et qui ne peuvent être imités par le Système Biologique.

Il est couramment admis que le Rayonnement d’un Biophoton provient du Résultat de la Combustion des Énergies dans nos Cellules, ou plus scientifiquement, un Sous Produit de Réactions biochimiques lors desquels des Molécules animées par des Processus Bioénergétiques produisent des pointes d’Oxygène actif.

Le Rayonnement biophotonique des Corps se fait donc en fonction du Rythme journalier.Parce que le Métabolisme du Corps change de façon circadienne au cours de la Journée, alors les Biophotons et leur Rayonnement changent aussi selon le Rythme du Jour.

La Recherche a trouvé différents Endroits du Corps Anatomique où l’émission de Biophotons était plus forte ou plus faible selon les Heures du Jour.

En Général, la Fluctuation des Photons était plus faible le Matin que l’Après Midi.Les Flancs émettaient le moins mais le plus continûment.

Les Extrémités hautes et la Tête émettaient le plus et cela allait en augmentant durant la Journée.

L’Analyse spectrale des Émissions basses, hautes et moyennes de la Partie avant haute de la Jambe droite étaient éparpillées, celles de la Main montraient des Émissions plus grandes, spontanées dans le Domaine 470 à 570 nanomètres.

Les Émissions spontanées de la Surface centrale de la Main ont montré un apport plus grand dans le Domaine 420 à 470 nanomètres pendant l’Automne et l’Hiver.

Les Chercheurs ont en conclu que les Mesures Spectrales suggéraient que les Mesures pouvaient délivrer des Données Quantitatives dans les Échantillons Individuels concernant des Processus spécifiques dans les Organismes Vivants.

La Méditation et les Herbes influencent le Rayonnement des Biophotons.

La Recherche a trouvé une Différence dans l’Émission des Biophotons selon que les Gens méditaient ou non, le tout étant lié au Stress Oxidatif.

Ceux qui méditent régulièrement ont tendance à avoir une Émission de Biophotons ou de Photons ultra faibles plus basse.

Il est admis que cela vient du Niveau plus bas des Radicaux Libres dans leur Corps, Processus qui est relié au Processus de Vieillissement.

Lors d’une Étude avec des Pratiquants de la Méditation Transcendentale, les Chercheurs ont découvert que les Taux les plus bas de Biophotons se trouvaient chez des Pratiquants réguliers de la Méditation.

Les Analyses spectrales des Émissions de Biophotons ont mis en évidence que les Émissions ultra faibles étaient probablement en partie dues à un Reflet de Réactions radicales dans un Sytème Vivant.

Il a été établi que lors d’une Pratique prolongée de la Méditation, des Décalages biochimiques et physiologiques ont lieu, et il en a été conclu que la Méditation peut influencer l’Activité des Radicaux Libres.

Il est intéressant de noter qu’il existe une Plante, qui est connue pour sa capacité à réduire le Stress, incluant des mesures réduisant le Cortisol et le Stress Oxidatif qui y est lié.

On a trouvé dans des Tests Génétiques que cette Plante réduit le Niveau des Émissions de Biophotons.

Dans une Étude parue en 2009  dans le Journal Therapeut’s Research, il a été constaté que la Rodhiola,le Ginseng Botanique, causait une Diminution significative des Émissions de Photons chez ceux qui l’avaient utilisée pendant une semaine, en comparaison avec le Groupe Placebo.

La Peau Humaine peut capturer l’Énergie des Rayons de Soleil.Mais peut être le plus Extra Ordinaire de tout cela réside t il dans le fait que les Cellules de la Surface de notre Corps aient la Possibilité de capturer efficacement les Énergies et les Rayons Ultra Violets.

Une Étude parue en 1993 dans le Journal de la Photochimie et Photobiologie titrait «Les rayonnements artificiels du Soleil induisent des Émissions de Photons ultra faibles dans les Fibroblastes de la Peau Humaine».

Les Découvertes expliquaient que lorsque l’on envoyait des Rayonnements venant d’une Source artificielle de Lumière sur la Peau d’Humains souffrant ou non de Problèmes de Dépigmentation, de Sérodermie, ce qui est caractéristique d’un Problème de Mécanismes de Réparation de l’ADN, alors dans le Groupe des Personnes souffrant de Sérodermie et de Dépigmentation, les Émissions de Photons ultra faibles étaient plus élévées de 10 à 20 fois.

Les Chercheurs ont conclu de ces expériences qu’elles pointaient du Doigt que les Cellules atteintes de Sérodermie avaient tendance à ne pas capturer efficacement les Photons ultra faibles.

Cela met en évidence un Système intra cellulaire efficace de capture des Photons dans les Cellules Humaines.

De nouvelles Études ont constaté également des Différences dans les Émissions biotoniques entre les Cellules normales et les Mélanomes.

Dans un précédent Article intitulé «les Pigments travaillent comme des Panneaux Solaires naturels» qui explique comment nos Pigments travaillent comme des Panneaux Solaires naturels, nous avons enquêté sur le Rôle de la Mélanine dans la Conversion des Ultra Violets dans l’Énergie Métabolique.

La Mélanine est capable de transformer les Ultra Violets et leutr Énergie en Chaleur.

Ce Processus est connu sous le Nom de Conversion ultra rapide interne.

Plus de 99% des UV absorbés, qui consistent en Rayons Ultra Violets potentiellement toxiques pour l’ADN sont transformés en Chaleur inoffensive.

Si la Mélanine peut se transformer en Chaleur, ne pourrait-elle pas alors transformer d’autres Ressources biologiques métaboliques significatives?.

Cela ne semble pas si tiré par les Cheveux que cela, quand l’on pense que les rayons Gamma, pourtant très toxiques pour la plupart des Formes de Vie, sont une Forme de Nourriture pour certaines Plantes et Bactéries.

Le Rayonnement des Biophotons du Corps est gouverné par le Soleil et par la Lune.

Il semblerait que la Science ne reconnaisse que maintenant les Capacités du Corps Humain à recevoir la Lumière absorbée par le Soleil et à l’imiter. Il y aussi une Compréhension croissante du fait que le Soleil et la Lune concourent aux Émissions Biophotoniques par leur Influence sur la Gravitation.

Dans le Journal «Jungster Zeit», on a constaté que les Émissions de Photons étaient synchrones entre l’Allemange et le Brésil,voyagaient par delà les Continents et qu’ils étaient reliés aux Rythmes Lunaires et Solaires.

En Réalité, il a été découvert que les Forces Lunisolaires, composées à 30% du Soleil et à 60% de la Lune, mettent en rapport l’accélération combinée de la Gravitation avec une série de caractéristiques de la Croissance des Plantes sur Terre.

L’Intention est une Force vivante de la Physiologie, l’Intention Humaine elle-même, l’Esprit dans la Machine, pourrait avoir une Base empirique dans les Biophotons.

Un nouveau Rapport, dans le Journal«Investigation Clinica», avec le Titre «Les Preuves de la Puissance de l’Intention», explique l’étroite Relation entre les deux.

L’Intention se définit comme une Pensée Créative afin de pouvoir crééer une Action précise.

Les Pensées, qui sont tournées vers un But précis, peuvent influencer des Objets inanimés, et même tous les Êtres Vivants, de la plus petite Cellule jusqu’à L’Homme.

L’Émission des petites Particules de Lumière que sont les Biophotons semblerait être le Mécanisme par lequel l’Intention manifeste sa Pensée.

Tous les Êtres Vivants émettent un Flux constant de Photons comme Moyen d’Envoi d’une Partie du Corps Humain à une autre et également vers l’Extérieur.

Les Biophotons sont sauvegardés dans l’ADN intracellulaire. Quand l’Organisme est malade, nous pouvons voir des Changements avoir lieu dans l’émission des Biophotons qui manifestent une Intention précise.

Cela se traduit par une Énergie Électrique et Magnétique, qui émet une Rangée de Photons.

Nos Intentions semblent apparaître sur des Fréquences très cohérentes qui peuvent altérer la Structure Moléculaire des Matériaux. Afin qu’une Intention puisse être efficace, il est nécessaire de bien choisir le Moment.

En effet, les Êtres Vivants et la Terre sont constament synchrones dans leurs Changements Énergétiques magnétiques.

Il a été démontré que l’Énergie de la Pensée pouvait modifier l’Environnement.

L’Hypnose, les Phénomènes de Stigmates et l’Effet Placebo peuvent aussi être considérés comme des Formes d’Intention, comme des Instructions envoyées au Cerveau pendant un État de Conscience particulier.

Des Vagues de Guérison Spontanées, ou de Guérison à Distance de Patients malades montrent l’Exemple d’une Intention extraordinairement intense, afin de contrôler les Maladies qui menacent notre Vie.

L’Intention de guérir, tout comme la Conviction de la Personne malade concernant l’Efficacité de sa Guérison, provoquent sa Guérison.

Pour conclure, il existe aussi des Études qui montrent que la Pensée et la Conscience sont des Aspects Fondamentaux, et non des Effets Secondaires idiots.

Cela conduira à un Changement rapide et très profond des Paradigmes de la Biologie et de la Médecine.

Bien, maintenant nous le savons.La Science est d’accord avec les Expériences directes réalisées par les Humains.

Nous sommes plus que les Atomes et Molécules dont nous sommes composés.

Nous sommes des Êtres qui rayonnent la Lumière, qui communiquent avec Elle et qui ont été crées à partir d’Elle.

Pour éviter d’alourdir la Compréhension, les Articles originaux ont été mis de côté et sont à lire dand l’Article original.

 

Traduction : Emmeline.