Les États-Unis lancent une bombe nucléaire sur la Corée du Nord et le Japon décide d’évincer le Premier Ministre Abe

le 2 octobre, 2017

Benjamin Fulford

La semaine dernière l’US Air Force a lancé une arme nucléaire sur un sommet montagneux proche du site d’essai nucléaire de la Corée du Nord pour avertir ce pays de mettre fin à ses récentes provocations avec des missiles, selon des sources de la NSA. Cela a simplement fait l’objet d’une brève dans les médias internationaux comme le survol de bombardiers Américains le plus au nord de la zone démilitarisée au cours du 21ème siècle.

https://www.cnbc.com/2017/09/23/us-bombers-fly-off-north-koreas-coast-in-show-of-force.html

Ce survol a été suivi de reportages d’un tremblement de terre de magnitude 3,5 proche de la région où la Corée du Nord a récemment testé une bombe à hydrogène. Des articles contradictoires des médias sur son origine font état d’un tremblement de terre naturel ou ayant été provoqué par une explosion nucléaire. En tout cas, la Corée du Nord ne s’est pas vantée d’un nouveau test nucléaire après cet incident.

http://www.npr.org/sections/thetwo-way/2017/09/23/553127805/earthquake-in-north-korea-sets-off-alarm-and-speculation

Le Président des Etats-Unis Donald Trump semblait dissimuler cette attaque par le tweet suivant :

« J’ai dit à Rex Tillerson, notre merveilleux Secrétaire d’Etat, qu’il perdait son temps à essayer de négocier avec notre Petit Homme-Fusée … Economise ton énergie, Rex ; nous ferons ce qu’il faut ! Se montrer aimable avec l’Homme-Fusée n’a pas marché durant 25 ans ; pourquoi cela marcherait-il maintenant ? Clinton a échoué, Bush a échoué et Obama a échoué. Je n’échouerai pas ».

L’attaque nucléaire sur la Corée du Nord a été suivie d’une décision prise par les sociétés secrètes Asiatiques, en coordination avec le mafieux Khazar, Henry Kissinger, d’évincer le Premier Ministre Japonais Shinzo Abe, affirment des sources des sociétés secrètes Asiatiques. C’est pourquoi Abe a appelé à des élections générales le 22 octobre, selon les sources. Le prochain Premier Ministre désigné du Japon, le gouverneur de Tokyo Yuriko Koike, sera la première femme Premier Ministre du Japon, ajoutent-elles.

La propagande des médias privés Japonais prépare maintenant la voie à une « victoire par dépit » du nouveau parti de Koike, avec une couverture médiatique plus intense sur des scandales d’Abe et présentant Koike à son avantage. De plus, tous les partis d’opposition, fidèles aux ordres, ont décidé soudainement et unanimement de soutenir Koike.

Koike est également soutenue par un politicien chevronné Japonais Ichiro Ozawa, qui est généralement considéré aussi bien comme un agent Nord-Coréen (sa mère est Nord-Coréenne) que comme un pion des Rockefeller (Jay Rockefeller a préfacé la version anglaise de son autobiographie). Le laquais des Rockefeller, Henry Kissinger, active tous ses vassaux Japonais comme Ozawa, pour être sûr que Koike remplacera Abe qui est impopulaire, selon plusieurs sources concordantes.

Dans cette campagne, il y a également un lien entre l’Arabie Saoudite et la Corée, notamment par l’homme d’affaires d’origine Coréenne Masayoshi Son. Ce dernier possède le Fortress Investment Group, qui à son tour est propriétaire de Musashi Engineering, la société qui produit les machines à voter servant à truquer les élections au Japon. Rappelez-vous, c’est Mr. Son qui a reçu récemment 100 milliards de $ de l’Arabie Saoudite pour ensuite en proposer 50 milliards à Donald Trump.

http://www.reuters.com/article/us-usa-trump-softbank/softbanks-son-pledges-50-billion-foxconn-eyes-u-s-expansion-as-trump-woos-asian-firms-idUSKBN13V2LG

Koike parle couramment l’Arabe et est bien connue pour ses sympathies envers le Moyen-Orient, particulièrement envers les pays producteurs de pétrole. Ce n’est probablement pas une coïncidence si Koike a déclaré qu’elle était opposée à l’énergie nucléaire, étant donné qu’arrêter les centrales nucléaires Japonaises signifie que le Japon devra acheter davantage de pétrole à l’Arabie Saoudite pour continuer à alimenter son réseau électrique.

Koike s’engage également à renforcer l’alliance militaire du Japon avec les Etats-Unis. Elle agit ainsi parce que l’ensemble des élites esclaves du Japon sont inquiètes de savoir qui va remplacer l’Amiral Harry Harris comme commandant militaire Américain dans le Pacifique. Cela devait être l’Amiral Scott Swift, mais il a soudainement annoncé son départ à la retraite la semaine dernière après avoir été informé qu’il ne prendrait pas la succession de Harris.

http://www.wearethemighty.com/news/americas-top-pacific-fleet-commander-winds-up-going-down-with-his-ships

Les pouvoirs politiques esclaves au Japon sont terrifiés à l’idée que le prochain commandant de la région puisse suivre les recommandations de la sécurité intérieure Japonaise et arrêter 700 pions Khazars tels que d’anciens Premier Ministres et d’anciens gouverneurs de la Banque du Japon. Que les arrestations aient lieu ou pas dépendra de ce que fera Koike, en supposant qu’elle prenne le pouvoir comme prévu. En particulier, elle et le pouvoir politique fantoche devront arrêter d’essayer de déclencher la Troisième Guerre Mondiale pour le compte de leurs patrons Rothschild. Au contraire, on leur demandera de faire la paix et de parvenir à un accord pour réunifier la péninsule Coréenne, selon des sources de la CIA en Asie.

« Avec (Steven) Bannon comme président de l’ombre à l’extérieur de la Maison Blanche, et ce fichu Kissinger pour contenir la Chine, les nationalistes sont capables de vaincre les mondialistes et les laquais des pouvoirs actuels », voilà ce que des sources du Pentagone nous ont dit à mots couverts sur la situation.

Mis à part Abe, l’autre laquais de l’élite au pouvoir, dont on dit qu’il reçoit ses ordres de commandement, est le Premier Ministre du Royaume Uni : Theresa May, selon des sources de la CIA. T. May finira par être remplacée par le patron du Parti Travailliste (et partisan de la vérité sur le 11 septembre) Jeremy Corbyn, affirment les sources. « Un accord aurait été conclu a en haut lieu pour permettre à Corbyn d’y parvenir. Sinon, son entourage aurait révélé la vérité sur l’incendie de la Grenfell Tower », selon les sources. Plus de 400 personnes sont mortes dans cette fournaise, qui était considérée comme un sacrifice dédié à l’entité Satanique Moloch, expliquent les sources. (Cf. La tour infernale, NdT)

https://sputniknews.com/columnists/201709281057774111-jeremy-corbyn-labour-conference/

Le bastion de la Mafia khazar d’Israël a également « subi une défaite cuisante, lorsque les Etats-Unis ont refusé de reconnaître le référendum illégal Kurde » sur son autodétermination, selon des sources du Pentagone. En outre, « la Russie et la Chine ont obligé Interpol à accepter la Palestine comme état-membre, afin que les criminels Israéliens et les terroristes du Mossad puissent être arrêtés partout dans le monde », ajoutent-elles.

Les Khazars subissent également de multiples défaites dans leur ancien bastion des Etats-Unis. A Hollywood, la police mène une enquête sur la mort du fondateur de Playboy, Hugh Hefner, pour meurtre parce qu’il était en train de négocier un plaidoyer pour sa défense, et révéler la pédophilie, la torture, les sacrifices humains et d’autres horreurs perpétrées par l’élite Hollywoodienne, selon des sources du Pentagone et de la police de Los Angeles.

http://yournewswire.com/hugh-hefner-murdered/

En outre, dans le sud des Etats-Unis, “le pion de la Cabale, le Sénateur de l’Alabama Luther Strange, soutenu par le président de la majorité au Sénat, (Mitch) McConnell et la machine électorale du Parti Républicain, a été vaincu par un Chrétien conservateur le Juge Roy Moore, soutenu par Bannon et la base électorale de Trump », selon des sources du Pentagone.

« Trump était mitigé à propos de Luther et pourrait n’avoir d’autre choix que de virer son gendre Jared Kushner pour l’avoir poussé à soutenir un mauvais cheval, (ainsi que d’avoir) utilisé des courriels privés, s’être enregistré pour voter en tant que femme, et avoir menti sur ses autorisations de sécurité, et ses déclarations patrimoniales, y compris d’avoir agi comme l’agent d’Israël », ajoutent-elles. L’accès de Kushner à Trump est d’ores et déjà restreint par le Secrétaire général de la Maison Blanche, le Général John Kelly.

http://www.thegatewaypundit.com/2017/09/report-general-kelly-trying-restrict-jared-kushners-access-potus/

De plus, « Avec une junte militaire dirigeant toute la Maison Blanche, (le général chef d’état major Joseph) Dunford a été reconduit à l’unanimité par le Sénat pour un deuxième mandat de deux ans comme Président des Chefs d’Etat-major de l’armée », font remarquer les sources du Pentagone.

Les Khazars ont tenté d’utiliser la Ligue Nationale de Football Américain (NFL), pour contrer les militaires en ordonnant aux joueurs de ne pas se lever lors de l’écoute de l’hymne national, ce qui a également échoué lamentablement.

C’est ainsi qu’une source du Pentagone a décrit la situation : « La NFL, armée par la juiverie d’Hollywood à déterrer la hache de guerre non seulement contre le drapeau national, mais également contre les militaires Américains, fait maintenant l’objet d’un boycott de patriotes, non seulement contre la ligue et les équipes mais également contre leurs annonceurs publicitaires comme Nike, Ford, Pepsi, Visa, FedEx, Hyundai, Anheuser-Busch, Microsoft, Danone, McDonalds et Procter & Gamble ».

Il en résulte « qu’après que Trump ait rallié sa base nationaliste, qui a rapidement mis en déroute les protestations des Noirs de la NFL appartenant à la Mafia juive, l’Association Nationale de Basketball dirigée par les Juifs (NBA) a compris le message et ordonné à ses joueurs noirs pour la plupart de se lever à l’occasion de l’hymne national, poursuivent les sources.

Lors d’une autre défaite des Khazars et de leurs barons de la drogue, le chef du Service Antidrogue des Etats-Unis (DEA), Chuck Rosenberg, un protégé de son ancien patron limogé James Comey, a été viré lui aussi après que les militaires Américains aient fait avorter son projet de fusionner la DEA avec le FBI, disent-elles.

L’offensive khazar pour se servir de la tempête réalisée par la géo-ingénierie sur Porto Rico afin de nuire au régime de Trump a également lamentablement échoué. Les Khazars ont mené une campagne médiatique en utilisant de faux comptes Twitter et des médias de propagande pour présenter Porto Rico comme un désastre et Trump comme un raciste qui n’était d’aucun secours. La réalité c’est que l’armée Américaine a fourni tout le soutien logistique nécessaire pour que Porto Rico puisse s’en remettre très rapidement. Le seul problème qui reste, c’est que les Khazars utilisent leur mainmise du système financier pour supprimer l’accès aux Distributeurs automatiques de l’île. Si vous regardez les images dans les journaux de langue espagnole, des dégâts relativement réduits à Porto Rico, vous pouvez constater que la couverture médiatique en langue anglaise est pour l’essentiel faussement exagérée.

http://www.univision.com/noticias/huracan-maria/juana-diaz-puerto-rico-despues-del-huracan-maria-ultimas-noticias

https://twitter.com/thejointstaff

Ce qui se passe réellement, bien sûr, c’est que Porto Rico n’a pas remboursé ses créanciers obligataires, donc elle a été coupée du système bancaire khazar. L’armée américaine est entrée en action par leur logistique et de l’argent liquide pour corriger la situation.

Cependant, la junte militaire Américaine, qui utilise Trump comme figure de proue, n’a toujours pas le contrôle complet de ce président, en particulier en ce qui concerne la politique économique. C’est pourquoi Trump a pu dévoiler la semaine dernière une nouvelle réforme fiscale qui a surtout favorisé les 1% les plus riches de la société Américaine.

http://www.zerohedge.com/news/2017-09-29/new-trump-tax-analysis-shows-most-benefits-go-top-1-middle-class-pay-higher-taxes

De plus, il y a quelque chose d’étrange dans les relations entre Trump, le Canada et le Royaume Uni. La semaine dernière, le prince Harry a fait un geste de la main comme un code satanique pendant un bon bout de temps en posant pour les séances photos médiatiques avec Melania Trump au Canada.

http://www.bizpacreview.com/2017/09/26/prince-harry-flashing-devil-sign-melania-trump-photo-takes-internet-storm-540732

Des sources de la CIA affirment qu’il s’agissait d’un signe du prince Harry indiquant que la Melania Trump qu’il a rencontré n’était pas la véritable Melania, mais un sosie. Des sources du MI5 affirment qu’il désignait Melania comme une sataniste. Quoiqu’il en soit, à la suite de la visite de Melania, Trump a imposé une taxe douanière de 220% sur les importations d’avions commerciaux Canadiens.

http://www.cbc.ca/news/business/bombardier-cseries-duty-1.4308590

Le bombardement nucléaire de la Corée du Nord, les incidents à Porto Rico et la déclaration de guerre au premier partenaire commercial des Etats-Unis, le Canada, ne sont probablement que de l’esbroufe. C’est lié au fait que le gouvernement privé américain que représente Trump a fait faillite en date du 30 septembre et qu’il vit maintenant ses dernières heures.

Source : Antimatrix.org

Traduction Patrick T revu Isabelle

Source : http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.fr/2017/10/francais-benjamin-fulford-02102017.html#more