On enregistre la chute d’une Juge de la Cour Suprême, du Président de la Banque Mondiale et d’un autre Rothschild, alors que la révolution continue

Benjamin Fulford,

le 14 janvier 2019

Après la chute des dirigeants au sommet de la cabale Khazar satanique, on assiste maintenant à la démission des officiels de deuxième rang comme le Juge de la Cour Suprême Ruth Bader Ginsburg, le patron de la Banque Mondiale Jim Yong Kim, et Serena Rothschild (veuve de Jacob Rothschild), alors que la guerre pour libérer l’humanité se poursuit.

Ginsburg « est portée disparue et peut-être morte ou encore dans un hôpital New Yorkais, après une absence de deux semaines durant les délibérations de la Cour Suprême, soit tout le mois de janvier sans donner le moindre signe de vie, et donnant l’occasion au Président Donald Trump de nommer un nouveau Juge », affirment des sources du Pentagone.

https://www.20minutes.fr/monde/2401875-20181222-etats-unis-nouvelles-inquietudes-sante-doyenne-cour-supreme

 

Jim Yong Kim, nommé par Clinton, a été contraint de démissionner de son poste de Président de la Banque Mondiale pour des faits de corruption, selon des sources de la famille du Dragon. Les enquêteurs se concentrent principalement sur Haïti et l’implication de Kim dans la corruption des Clinton liée au tremblement de terre d’origine artificielle ayant frappé Haïti en 2010, affirment des sources de la CIA.

https://www.theguardian.com/business/2019/jan/07/jim-yong-kim-to-resign-as-president-of-the-world-bank

Serena Rothschild était la veuve (ou épouse) du dirigeant Sioniste le Baron Jacob Rothschild et la mère de Nathaniel Rothschild. Tout ce que nous savons c’est qu’elle est morte « des suites d’une courte maladie ». Nous avions annoncé que Jacob Rothschild était décédé, mais il semble qu’on essaye de faire croire qu’il est toujours en vie pour empêcher son fils Nathaniel aux idées progressistes, de s’emparer de la branche Britannique de cette famille toujours puissante.

https://www.bbc.com/news/uk-england-beds-bucks-herts-46855307

En tout cas, avec les cours martiales Américaines en pleine activité, beaucoup d’éminents agents du pouvoir et financiers seront évincés dans les jours et les semaines à venir, selon des sources du Pentagone. Parmi les prochaines cibles figurent la directrice du FMI Christine Lagarde et les dirigeants financiers de KKR* … Henry Kravis et George Roberts, affirment les sources. De plus, le Premier Ministre Japonais Shinzo Abe, le Président Français Emmanuel Macron, le Premier Ministre Britannique Theresa May, et le meurtrier en série Israélien Benyamin Netanyahou seraient sur le départ, affirment des sources du Pentagone.

*Kohlberg Kravis Roberts & Co. KKR & Co. L.P. est un fonds d’investissement spéculatif américain et l’un des plus anciens et des plus importants au monde. Wikipédia

KKR et leur employé le Gal David « P- traître » Petraeus sont en voie d’être inculpés par la cour martiale Américaine pour leur rôle majeur dans la création et l’armement de Daesh (nous ne voulons pas insulter la Déesse en les appelant ISIS*), selon les sources. Le bureau de presse de KKR n’avait pas répondu à une question sur le sujet lors de la parution de cet article.

*ISIS (initiales de Islamic State in Iraq and Syria), autrement dit l’Etat Islamique (EIIS)

Des sources militaires Françaises, de leur côté, affirment qu’Emmanuel Macron sera bientôt évincé par un gouvernement militaire qui va arrêter ceux de la cabale qui ont spolié la démocratie Française au cours des 11 dernières années. Après cela, ils vont rétablir la véritable démocratie dans la République. Vive la France !

Le processus destiné à arrêter Shinzo Abe va prendre plus longtemps, mais le travail préliminaire a déjà été entamé étant donné que la police Française a inculpé Tsunekazu Takeda, président du Comité Olympique Japonais pour des faits de corruption.

https://www.france24.com/en/20190111-japan-olympic-committee-chief-takeda-indicted-france-corruption-tokyo-2020

 

Bien que cela puisse être considéré comme une mesure de représailles Française pour l’arrestation et le mauvais traitement de l’ancien président de Nissan Carlos Ghosn, ce qui en ressort est bien plus important. Selon des sources de l’extrême-droite Japonaise, Takeda est un membre de la famille impériale Japonaise et a été responsable de la sélection du Japon pour accueillir les Jeux Olympiques de 2020. Ce fut une récompense pour avoir été complice de l’attentat nucléaire et du tsunami de Fukushima le 11 mars 2011. Abe, son cabinet et le clan Iwasaki Mitsubishi seront tous évincés en raison de leur complicité avec ce massacre, selon les sources.

Theresa May sera évincée pour son rôle dans la tentative de saboter le Brexit et de remettre le contrôle du Renseignement Britannique aux familles de gangsters qui contrôlent l’Union Européenne, selon des sources du MI6. La lettre ci-dessous a été envoyée par l’ancien dirigeant du Renseignement Britannique aux députés Britanniques pour les avertir de la trahison de May.

https://nypost.com/2019/01/15/british-lawmakers-reject-theresa-mays-brexit-deal/

 

Londres SW 1

Le 8 janvier 2019

Aux Présidents des Associés du Parti Conservateur

Cher Président,

Vos députés vont bientôt être appelés à soutenir l’Accord de Retrait du Premier Ministre. En tant qu’ancien Chef des Services Secrets, avec mon collègue Lord Guthrie, qui a servi en tant que Chef d’Etat-Major de la Défense peu avant ma prise de fonction au MI6, nous prenons l’initiative inhabituelle d’écrire à tous les présidents du Parti Conservateur pour les conseiller et les avertir que cet Accord de Retrait, s’il n’est pas rejeté, risque de constituer une menace aux conséquences graves pour la sécurité nationale du pays. Nous vous remercions de faire en sorte que votre député ne vote pas en faveur de ce mauvais contrat.

Le 29 novembre, nous avons publié la lettre jointe adressée au Premier Ministre. Elle expliquait que l’Accord de Retrait menace de modifier notre politique de sécurité nationale en nous intégrant contractuellement à de nouveaux dispositifs contrôlés par l’Union Européenne.

Dissimulée dans cet Accord se trouve une proposition de « relation nouvelle, intense et particulière » avec l’UE dans les domaines de la défense, de la sécurité et du renseignement ; ce qui est contraire aux trois principes fondamentaux de notre politique de sécurité nationale : l’appartenance à l’OTAN, nos relations bilatérales étroites avec les Etats-Unis d’Amérique, et l’alliance du renseignement des Cinq Yeux*.

La réaction immédiate du n°10 (Downing Street) en référence à notre courrier a démontré que nous avions touché la corde sensible. Cependant, leur refus révèle une vulnérabilité très inquiétante concernant leur compréhension sur ces questions. Avec le général Julian Thompson qui a également fait l’objet d’un avertissement, j’ai réfuté en détail tous les arguments et les critiques du N°10. (https://briefingsforbrexit.com.’prime-minister-misleading-country-on-security/)

Le devoir primordial de l’état, bien avant le commerce, c’est la sécurité de ses citoyens. L’Accord de Retrait abroge cet accord sur le fond et placerait le contrôle des domaines de notre sécurité nationale entre des mains étrangères. Nous vous remercions de vous assurer que votre député vote contre cet accord néfaste et soutienne un Brexit souverain sur la base des règles de l’Organisation Mondiale du Commerce, sans aucun paiement ni rançon, dont nous avons maintenant eu connaissance grâce à un fonctionnaire anonyme héroïque.

(https://www.telegraph.co.uk/politics/2018/12/28/course-no-deal-has-planned-does-government-want-think-otherwise/), l’administration y étant, bien sûr, tout à fait préparée.

Meilleures salutations,

Sir Richard Dearlove, KCMG, OBE

Field Marshall Baron Guthrie of Graigiebank, GCB, LVC, OBE, DL

* Five Eyes (littéralement « Cinq yeux », traduit comme Groupe des cinq par la Défense canadienne), abrégé FVEY pour la classification, désigne l’alliance des services de renseignement de l’Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis.

Ces pays sont reliés entre eux par l’accord UKUSA, un traité qui prévoit la coopération entre les différents services assurant la collecte de renseignements électromagnétiques. (Source Wikipédia)

En outre, le gouvernement des Etats-Unis a rendu public le fait qu’il ne reconnaissait plus l’UE comme un gouvernement légitime en dépréciant son statut diplomatique.

https://www.dw.com/en/trump-administration-downgrades-eu-mission-to-us/a-46990608

 

Selon des sources de la CIA la directrice du FMI Christine Lagarde est également visée par les Etats-Unis en raison de son offre d’utiliser des droits de tirage spéciaux (DTS) du FMI sous forme de cryptomonnaie comme alternative au dollar U.S. Au contraire, un ambassadeur de la famille du Dragon affirme que le FMI est en passe d’être liquidé. Lagarde avait antérieurement demandé aux Chinois de transférer le FMI en Asie, ce qui lui a été refusé, a fait remarquer la source.

https://www.reuters.com/article/us-imf-china-lagarde-idUSKBN1A922L

 

Le FMI présente un bilan record désastreux pour avoir forcé des pays du tiers-monde, à appauvrir leur propre population afin de transférer leurs ressources naturelles à des multinationales contrôlées par la Mafia Khazar.

En tout cas, il semble bien que l’étau se resserre et que les banquiers recommencent à se défenestrer de leurs bureaux.

https://www.dailymail.co.uk/news/article-6568369/Man-injured-falling-height-inside-Canary-Wharf-shopping-centre.html

 

Le Renseignement Britannique affirme que les banquiers sont assassinés aussi bien pour dissimuler les preuves menant à des dirigeants que pour collecter l’argent de l’assurance-décès.

En parlant d’indices, l’expert-comptable Kenneth Boyd a examiné la manière dont des gens comme le Secrétaire au Commerce de Trump, Wilbur Ross, le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, le Prince Charles, l’ancien Ministre des Finances du Royaume Uni James Sassoon, ainsi que diverses multinationales utilisaient les paradis fiscaux pour l’évasion fiscale alors que nous autres sommes contraints de payer nos impôts.

https://www.ais-cpa.com/tax-avoidance-by-the-numbers-the-paradise-papers/

Le filet se resserre également autour de l’état-voyou d’Israël et de son Premier Ministre adorateur de Satan Benyamin Netanyahou inculpé au pénal, selon des sources du Pentagone. A ce sujet, la grande affaire, le 11 septembre, a été abordée. Le discours de Trump du 8 janvier a duré exactement 9 minutes et 11 secondes. Ceci est un prélude qui indique que Trump va déclarer l’état d’urgence nationale et publier tous les documents classés confidentiels sur le 11 septembre, affirment les sources.

De plus, un « projet de loi rédigé par Israël contre le BDS afin de bénéficier d’une aide de 38 milliards de $ de la défense, et censurer un certain discours politique a été rejeté à deux reprises au Sénat (par 56 voix contre 44, et par 53 voix contre 43, alors qu’une majorité de 60 voix est requise) et, des initiatives sont attendues pour purger le Congrès des citoyens à la double nationalité Israélienne et Américaine et des traîtres », selon des sources du Pentagone. (BDS = Boycott, Désinvestissement et Sanctions).

En outre, le boycott mondial d’Israël s’intensifie alors que « la Banque HSBC se sépare du marchand d’armes Israélien Elbit Systems, qu’Airbnb* interdit des listes d’adresses en Cisjordanie, et que le Brésil renonce à transférer son ambassade à Jérusalem », affirment les sources.

*Airbnb est une plateforme communautaire payante de location et de réservation de logements de particuliers fondée en 2007 par les Américains Brian Chesky et Joe Gebbia. Le site Internet contient en 2015 plus de 1,5 million d’annonces dans 34 000 villes et 192 pays. Wikipédia

L’esclave Néoconservateur de Netanyahou, John Bolton, « s’est fait clouer les ailes » par le Président Turc Recep Erdoğan et le chef d’état-major Américain le général Joseph Dunford lorsqu’il a tenté de s’opposer au retrait des militaires Américains de Syrie la semaine dernière, ajoutent-elles.

Pendant ce temps, l’ancien Procureur Général Jeff Sessions, le Général James Mattis et le Général John Kelly dirigent les cours martiales avec le soutien du renseignement de l’ancien Directeur de la NSA, l’Amiral Mike Rogers et de l’ancien patron de la DIA (renseignement militaire Américain) le Gal Michael Flynn, qui s’occupent actuellement de l’affaire KKR et Petraeus mentionnée précédemment, selon les sources.

Avec la fermeture des administrations du gouvernement des Etats-Unis entrant dans sa quatrième semaine consécutive et dont la fin n’est pas en vue, le monde entier peut se convaincre que les jours de la Société des Etats-Unis sont comptés. Dmitri Rogozine, le patron de la Société d’Etat Spatiale Russe Roscosmos, a annulé sa visite prévue en février aux Etats-Unis pour visiter la NASA (une « non-agence spatiale »), parce que la « deuxième guerre civile Américaine » est en cours. De plus, le fait que le financement de la NASA a été interrompu par la fermeture administrative était une raison indéniable de plus pour annuler la visite.

http://tass.com/science/1039354

 

La fermeture administrative, a pour conséquence que de plus en plus de gardiens de prison et de contrôleurs aériens qui ne sont plus payés se mettent en maladie, et que l’argent des bons d’alimentation s’épuise pour les 44 millions d’Américains qui en dépendent, donc le chaos s’annonce aux Etats-Unis.

Pour les rares personnes qui continuent à gober les mensonges des médias et qui croient encore que la fermeture du gouvernement Américain est en rapport avec un mur de la frontière déjà financé, nous aimerions leur rappeler que les Etats-Unis ont accumulé un déficit commercial de plus de 11 000 milliards de $, un déficit gouvernemental de plus de 22 000 milliards de $ et des dettes non remboursables de 210 000 milliards de $, par rapport à un PNB de 19 000 milliards de $. Donc si vous gagnez 19 000 $ par an et que vous avez des dettes de 243 000 $, préféreriez-vous vous déclarer en faillite ou rester un pauvre esclave de la dette pour le reste de votre vie ?

La Société du Dragon Blanc (WDS) et ses alliés proposent une alternative à l’esclavage de la dette sans fin. Notre proposition est d’effacer immédiatement, d’un seul coup, toutes les dettes publiques et privées. Nous irions ensuite redistribuer aux gens les actifs spoliés par les banques centrales privées. Nous estimons que cela équivaudrait à la distribution unique de l’équivalent de 400 000 $ à chaque homme, femme et enfant aux Etats-Unis. En outre, une fois libérés de l’esclavage de la dette, les Américains pourraient utiliser leurs exploitations agricoles, leurs ressources naturelles, leur main-d’œuvre, leurs usines, leur savoir-faire et leurs capacités technologiques supérieures pour créer une ère de prospérité sans précédent.

En ce qui concerne le reste du monde, une fois que l’Occident aura nationalisé ses banques centrales et aura purgé le système bancaire de ses agents criminels, il sera possible de lancer une campagne de plusieurs milliers de milliards de dollars pour mettre fin à la pauvreté et à la destruction de l’environnement. Cela pourrait se faire sans dette ni impôts si une structure de gouvernance appropriée basée sur le mérite était mise en place.

Le projet Chinois « Une ceinture Une Route », qui est 60 fois plus importante que le Plan Marshall, est un exemple du genre d’investissement que l’Occident devrait également mettre en œuvre. Lorsque la vieille garde de l’élite se réunira lors de leurs festivités au Forum de Davos le 22 janvier, voyons s’ils proposeront quelque chose qui s’apparente même de loin au plan de la WDS pour consacrer des milliers de milliards de dollars par an et contribuer à sauver la planète. Sinon, alors il est temps de leur ôter le contrôle du système financier. L’humanité a besoin de liberté pour créer un avenir idéal pour notre planète.

© Benjamin Fulford – Traduction Française Patrick T rev Isabelle V3

https://benjaminfulfordtranslations.blogspot.com/2019/01/fr-benjamin-fulford-14012019.html#more