OOO, les Banques doivent partir- Une Interview de PFC

Vidéo du 6 Août 2018? 1/2

Première partie :

Résumé des trois premières Minutes:

Bonjour c’est Marilee Sweeney de Prepare for Change.

Aujourd’hui je vais interviewer Billie Powers et Carl Collicot au sujet de l’incroyable poursuite judiciaire qu’a entrepris Billie depuis 11 Ans pour garder sa Maison.

La Banque New York Mellon comme toutes les autres Banques malheureusement a été corrompue, joué des mauvais Tours et a même été surprise soudainement à essayer de faire couler ce Cas.

Heureusement cette Fois-ci la Juge présidant le Tribunal semble à l’écoute des Plaignants et fait tout son possible pour que ce Cas ne soit pas classé sans suite.

Ok, on va commencer maintenant.

Nous sommes aujourd’hui le 2 Août 2018, je vais interviewer  Billie Powers et Carl Collicot qui sont impliqués dans un Procès phénoménal en ce moment. Nous allons faire une Mise à Jour concernant ce Procès.

Marilee : Bienvenue Billie, tu es là?

Billie: Oui, je suis là, c’est un Procès intitulé Billie Powers contre la Banque New York Mellon.

Marilee: Ok, Billie, alors j’aimerais juste te poser quelques Questions et ensuite nous irons droit au But, si cela ne te dérange pas?

Billie: Oui, pas de problèmes, comme cela les Gens pourront suivre la Mise à Jour, avoir les derniers détails de l’affaire.

Marilee : Billie, depuis combien de Temps te bats-tu pour garder ta Maison?

Billie : En fait cela fait plus de 11 Ans maintenant, ça a été un sacré voyage…

Marilee : Ok, as-tu fait partie de ceux qui chez Countrywide ont demandé de l’Aide avec trois Mois de Retard?

Billie: Oui, cela a commencé dès le Départ, il y a eu le Vol de mes papiers d’identité et papiers bancaires, alors j’ai contacté Countrywide. Et la toute première Chose qu’ils m’ont dite est qu’ils ne pouvaient pas me parler suite aux trois Mois de Retard, ce qui m’a beaucoup surprise.

Ils ont donc dit Ok, on va s’occuper de vos trois Mois de Retard, et avant même que j’ai atteint mon troisième Mois de Retard, ils avaient déjà envoyé un avis de défaut de paiement.

Oui, j’ai fait partie de ceux-là, je sais de quoi il retourne.

Marilee : Est-ce que le Groupe California 18 est toujours actif pour essayer de stopper la Fraude à l’Enregistrement via les Enregistrements faits par le Comté?

Billie : Eh bien je dirais qu’il y a bien plus de 18 Cas actuellement….

Qui ne connaît pas l’Association de Propriétaires de CJ Holmes et même si cette Femme est morte, son Travail continue toujours….

C’est elle qui a rassemblé les 18 Cas et toutes les feuilles de Calcul qui vont avec, qui a amené les Preuves de la Fraude à l’enregistrement.

Elle a ensuite contacté le Bureau du Procureur Général de Californie, le Bureau spécialement chargé des Fraudes à l’Enregistrement de l’époque lui ayant dit qu’ils feraient une Enquête complète sur chacun des 18 Cas.

Marilee: Ok.

Billie : Et un An plus tard nous avons découvert que cela n’était pas vrai, mais oui, nous sommes toujours actifs, Jana et Anne Marie Evans, David Schee, moi même…Jimmy Van Dyke aussi, bien entendu il y en a davantage mais voilà les Noms qui me passent par l’Esprit maintenant.

Alors oui, le Groupe California 18 est toujours actif.

Marilee : Est-il vrai que William Wagner dans son Émission faite à Santa Maria en Californie a usé de représailles en entendant les Écoutes sur les Interviews qui avaient eu lieu avec California 18 ?

Billie: Oui, juste après que nous ayons diffusé cela sur les Ondes il est venu à Santa Maria pour nous voir, tout ce que vous avez à faire est de taper William Wagner sur Google et California 18.

Nous avions passé 6 Heures d’enregistrement et il a interviewé tout le monde…

Je pense que dans les 48 Heures il est passé du Stade d’avoir accès à tout le Studio en 7/7 à y avoir accès juste une Heure. Il m’a appelée en me disant que je n’allais pas le croire, et m’a dit qu’ils nous avaient fermés, et ceci jusqu’à aujourd’hui, et l’on était en 2014…

C’est au printemps 2014 qu’il a diffusé cette Émission et il n’a toujours pas été en mesure au jour d’aujourd’hui de récupérer toutes ces Capacités de Diffusion sur les Ondes.

Donc nous savons que les Apparitions Publiques de Campbell et son Implication est la Clé, le Vecteur pour que tous ces Documents puissent être volés.

Marilee: Oh mon Dieu…Vous avez donc donné Comptes Rendus des Infractions lors du Conseil des Superviseurs, qu’est-il arrivé aux Comptes Rendus des Infractions lors de l’Enregistrement au Comté avec le Procureur Général, le Conseil des Superviseurs et les Autorités Policières?

Billie: Eh bien, en fait, en Octobre 2015, j’ai été confrontée au SWAT.

Le Sheriff du Comté a envoyé illégalement les Équipes du SWAT sans mandat  alors Moi-même, Cindy Brown et d’autres Avocats de Propriétaires sommes allés trouver le 17 Novembre 2017 le Conseil des Superviseurs mais c’était peut être un jour de Congé.

Ce dont nous n’avions pas conscience, c’est qu’il s’agissait d’une des Réunions les plus importantes de l’Année qui s’en venait, juste après cette Réunion concernant les Sans Abris où devait se décider la Fondation d’un grand refuge les concernant.

Alors tout le Monde était présent à cette Réunion, mais nous nous sommes levés, avons parlé, j’ai fait part du Fait que j’avais été victime du SWAT. Et l’un des Députés qui m’avait auparavant attaquée lors des Écoutes Fédérales siégeait là comme Député en Chef ce jour-là.

Alors j’ai pointé mon Doigt vers Lui  et lui ai dit «Député Pina, pouvez-vous me dire pourquoi j’ai été attaquée, parce que vous étiez là pendant les Écoutes fédérales?» et ensuite «Expliquez leur pourquoi les Agents du Comté chargés des Écoutes ont placé sous scellés l’Amérique et toutes les Écoutes Fédérales? C’est à cause du Contenu des Écoutes?».

À la Fin, ce que Todd Spitzer a déclaré au Procureur du Comté «Débarrassez-vous de William Wagner qui siège à la Tête de la Division chargée des Fraudes aux Biens Fonciers  et placez la sur ces deux Cas, nous avons besoin qu’une Enquête soit faite. Tout cela est sur Écoute, tout cela sera diffusé».

Tout est enregistré sur les Bandes, c’est ce qu’il a dit, il nous a promis une Enquête, il a promis qu’ils les obligerait à mener une Enquête, parce que manifestement il n’avait rien fait en ce Sens, rien. Nous avons été tous les Deux très tenaces quant au Fait de porter les Faits devant le Procureur du Comté, devant les Agences Fédérales.

Ce qui s’est passé ensuite c’est que le Procureur du Comté et le Sheriff Andrew Hutchins se sont retrouvés sous surveillance judiciaire à cause des Crimes causés par leurs Agences. Et nous sommes arrivés convaincus qu’ils allaient nous aider alors qu’eux-mêmes étaient occupés à se faire des Procès les Uns aux Autres à cause de leurs mauvais agissements.

Non seulement le Procureur du Comté et le Shériff n’ont rien fait eux-mêmes, mais en plus ils ont encouragé les Criminels en ne mettant pas un Terme aux Agissements des Criminels qui leur étaient rapportés, et pourtant ils avaient pour Devoir de mettre Fin à ces Crimes.

Et aucun des Deux ne nous a aidés bien au contraire ils ont commis des Crimes contre nous puisque la dernière Attaque du SWAT datait du 21 Septembre 2017, quand ils ont vicieusement attaqué la Maison et nous ont enfermé dehors, et je n’ai plus jamais pu remettre les Pieds à la Maison depuis.

Marilee : Ok, Carl, es-tu là? Billie est tellement élogieuse sur Toi, voudrais-tu nous expliquer quel est ton Engagement dans cette Affaire?

Carl: Je suis tombé sur son Cas via sa Page Facebook et ce qui m’a semblé étrange est qu’il est admis comme une Vérité que l’Entité qui est impliquée dans son Cas, concernant ses Bilans financiers, n’a pas l’Autorisation de diriger une Banque dans les États Fédéraux en question, encore moins pour le Grand Public.

C’est ce que je lui ai montré du Doigt, c’est ainsi que nous sommes ensemble aujourd’hui, là où nous en sommes. Nous avons donc déposé ces Documents et attendons de voir ce qui va se produire ensuite avec. Mais avec mes nouvelles recherches légales, et cela fait 25 Ans que je poursuis ces recherches, cela concerne principalement les 8 plus grandes Banques.

Il est surprenant de voir que toutes ces législations sont inscrites dans les Livres depuis plus de cent Ans et que personne n’y a jamais eu recours.

Marilee : Ok, comme si personne ne les connaissait? Tu sais, tu m’as demandé d’intituler cette Interview «OOOO, les Banques doivent partir», peux-tu m’expliquer pourquoi?

Carl: Le Rôle central de tout ceci est que les transactions des Banques sont contrôlées par le Règlement O.

Il y en a toute une série, l’un d’entre eux est réservé aux transactions avec les Banques participantes ou affiliées et manifestement la Définition d’une Banque est «une Branche ou Filiale d’une Banque étrangère» donc cela exclurait totalement que les Membres puissent prendre part…que cela puisse arriver dans les États Fédéraux…Il s’agit surtout des Banques étrangères.

Marilee : Alors où est-ce que ces Banques sont autorisées à exercer leur Business?

Carl: Ils sont autorisés à pratiquer leur Business dans les Postes influents, pas dans les États Fédéraux. Ils ne peuvent pas diriger leur Business dans les États Fédéraux, basés sur une extension du Crédit.

Ce que nous avons ici  est un Cas classique de détournement du Langage dont ils usent tous les Jours, inclus dans leurs dispositions générales. Une Chose qui est également frappante est leur définition du Propriétaire qui est celle-ci« C’est un Membre d’une Banque».

Billie: Quels sont les Niveaux qui sont concernés?

Carl: Il s’agit de tout Territoire en dehors du Territoire Fédéral, tout Territoire en dehors du Continent des USA. Là je vais les citer, c’est un Extrait de leur propre Livre, cela fait partie des Règlements de l’Amendement portant sur la Réserve Fédérale…

Il est dit «Il a été donné aux Banques Nationales, avec la Permission du Conseil, l’Autorisation d’établir des branches étrangères». Cela date de 1916, lorsque le Congrès a amendé l’Acte sur la Réserve Fédérale afin que les Banques puissent établir des Filiales internationales ou des Corporations à l’étranger.

Car des Accords avaient été faits principalement dans le Domaine bancaire international, entraînant nos Banques dans une Dépendance ou une Possession insulaire aux USA. Si l’on se base sur la Structure des Lois, faire référence à l’une élimine toutes les autres.

Vous n’avez aucune Référence dans l’Acte sur la Réserve Fédérale ou dans les Règlements aux Dispositions concernant les Citoyens des États Fédéraux ou à toute Transaction qui pourrait avoir lieu…

Billie: Oui, Insulaire signifie les Philippines, les Îles Vierges, pas les États Fédéraux, les 50 États Fédéraux, et à Washington DC seulement Carré de 10 Miles…

C’est très important de bien faire la Différence et de comprendre ce qu’insulaire veut dire selon Eux, il ne s’agit pas des États Fédéraux.

Marilee: Ok, juste afin que cela soit vraiment clair pour Tous, les Coopératives de crédit bancaire ont-elles le Droit d’exercer dans les États Fédéraux?

Carl: Il faut faire ici une Distinction cruciale entre l’État et le Fédéral, en soulignant les Règlements et les Exigences de chacun. Dans les deux Cas, un Crédit ne doit pas être obligatoirement assuré par un Dépôt de 100% de la somme.

Billie: En Cash, précise-le.

Carl: Oui, dans l’Hémisphère Nord c’est ainsi car toutes les Transactions doivent être prépayées.

Billie: Ce que nous avons découvert est qu’ils couvrent tous les dépôts au niveau Fédéral en Cash, ce qui est LA Pièce du Puzzle, et non au niveau national. C’est un Lien qui est marqué dans tous les Documents, il s’agit donc d’un Dépôt collatéral.

Et ce même dépôt ne peur exister légalement, car, ainsi que Carl vient de le dire, il n’est pas couvert à 100% par du Cash. Alors l’affaire est close.

Marilee: Mais alors est-ce que les Banques peuvent être propriétaires foncières?

Carl: Absolument pas, pas du tout, pas dans le Sens où nous entendons le Terme de Propriété Foncière. Ils peuvent être propriétaires de ce que l’on appellerait un Édifice bancaire, donc ils peuvent posséder le Bâtiment mais pas la Terre qui est en dessous.

Marilee: Ok.

Carl: C’est marqué dans le Titre 12 à la Section 29.En Fait, avant qu’ils ne puissent acheter une Propriété en plus, ils doivent demander au Contrôleur des Devises sa permission pour le faire. Ils doivent lui demander s’ils le peuvent et alors cela doit être répertorié comme étant un Édifice bancaire.

C’est ici que nous rencontrons beaucoup de Problèmes pour faire valoir qu’ils pourraient en fait potentiellement prendre possession de Propriétés foncières résidentielles aux States. C’est ridicule.

Ils doivent demander la permission pour être propriétaires d’un Édifice bancaire mais ne peuvent posséder la Terre. Toutes les petites Agences bancaires que vous voyez au coin des Rues, près du Marché, ils peuvent être propriétaires des murs de l’Agence…

Mais en fait il y a un double danger là dedans, ils ne peuvent pas exploiter leurs Agences aux USA, et ils ne peuvent pas posséder la Terre sous celles-ci.

Quand vous voyez une Maison avec une Pancarte marquée «Maison Saisie», que vous voyez marqué sur la Pancarte «REO = Real Estate Owned», eh bien normalement la Définition est restreinte à un Édifice bancaire.

Marilee: Ok, Waouh….Les Banques américaines  telles que Bank of America ou la Banque Mellon peuvent-elles donc saisir légalement les Maisons des Gens?

Carl: Non, absolument pas. Éliminons déjà la première, la Bank of America. Celle-ci n’est même pas une Banque, elle n’a pas la permission d’opérer dans les Biens Fonciers, ils peuvent s’adosser sur de la Propriété Foncière, mais celle-ci doit être une Propriété Foncière étrangère donc oui la Banque of America est interdite d’exercer dans les Biens Fonciers et la Banque Mellon est une Banque d’Investissement, ils sont donc restreints à exercer dans le Domaine bancaire étranger.

Si l’on prend à la lettre la Définition d’une Banque d’Investissement, ils n’ont même pas à avoir de Relations avec le Grand Public. C’est cohérent, les Statuts et Règlements sont tout à fait cohérents. Je suis remonté et j’ai ressorti l’Acte de 1913, l’ai comparé à celui de 2014, et c’est écrit Mot pour Mot, ils ne peuvent même pas en changer une virgule.

Cela a été cohérent pendant cent Ans. Et le Contrôleur des Devises, la FED, la FDIC, tous ont prévenu ces Gars car ils ont de nombreuses Publications, ils ont des Manuels de Formation en interne, des Manuels sur la Propriété Foncière bancaire…

C’est cohérent, et on a toujours répété à tous ces Gars que «toutes les Transactions devaient toujours se faire avec une Banque membre ou une Banque affiliée».

Donc d’avoir au moins un Stock à la Banque équivalent à 50%, de ne pas avoir de relation avec le Public. Ce n’est pas un Mystère, tous le savent. Je suppose qu’ils travaillent au premier niveau et pensent que cela ne sortira jamais au grand Jour, et cela s’est produit depuis plus de cent Ans maintenant.

Traduction : Emmeline.